Accueil » Dossier » Mobile : comment réduire sa consommation data

Mobile : comment réduire sa consommation data

1 : La Data ou l'Internet mobile 2 : Déterminer ce qui consomme de la Data 4 : Les OS savent faire certaines choses 5 : Des applications spécialisés 6 : Des idées pour aller plus loin

Quelques recommandations

Les opérateurs permettent de garder un œil sur le solde

La plupart des opérateurs mettent à disposition des applications pour smartphone permettant de garder un œil en temps réel sur l’état de son forfait, entre temps d’appel et le volume de données consommé. Que ce soit pour iOS ou Android, les différents opérateurs tels que SFR, Bouygues, B&You ou encore Sosh en proposent dans les magasins d’applications. À une petite nuance près pour ce dernier : les forfaits avec internet dit « illimité » n’ont pas la possibilité de suivre leur consommation data. Un SMS vient prévenir lorsque l’on a atteint les 80% du solde, mais rien de plus. Un peu léger.


B&You ou Joe Mobile offrent également la possibilité de consulter (voire ajuster dans le cas de Joe Mobile) ces informations via un site mobile en HTML5, compatible pour le coup avec tous les smartphones y compris BlackBerry et Windows Phone.

D’une manière générale, le moyen le plus sûr de ne pas gâcher votre solde de data est de couper la connectivité 3G si vous n’en avez pas l’utilité et d’activer le WiFi dès que possible : chez soi ou au travail typiquement. D’une part cela soulagera votre batterie (avec la désactivation de la 3G), sans parler du fait que vous gagnerez souvent en rapidité (si le Wifi prend le pas sur le réseau cellulaire).

Image 1 : Mobile : comment réduire sa consommation dataD’autres applications permettent de sauvegarder localement une partie du contenu en ligne. C’est le cas de certains logiciels de cartographie tel que Google Maps ou Nokia Carte. Si vous avez l’habitude de rechercher des informations dans une zone géographique précise, vous avez la possibilité de la télécharger la région en question pour y accéder « hors ligne » et donc ne plus souffrir de ralentissement pendant le téléchargement de données, ou pire, en cas d’absence de réseau.


Après, à applications équivalentes, certaines consomment plus de données que d’autres. Apple Maps qui a été tant décrié en requiert cinq fois moins que son concurrent Google.

Des applications fourbes


Image 2 : Mobile : comment réduire sa consommation dataEnfin, pour préserver un minimum la réserve, mieux vaut connaître certaines choses sur les applications : la question du premier plan et de l’arrière-plan.

Lorsque vous lancez une application, elle fonctionne donc au premier plan. Mais même lorsqu’elle vous semble fermée, il se peut qu’elle tourne en fond, à récupérer des données sur internet par exemple. Pour cette raison, il est toujours préférable de régulièrement fermer les applications proprement, grâce aux gestionnaires de tâches intégrés aux téléphones (Android : restez appuyer sur la touche Home, iOS : double-cliquez sur le bouton central)

Mais passé le constat, il est temps d’agir. Comment adapter son comportement et celui de ces programmes ?  Le meilleur moyen d’optimiser tout cela est de déterminer quelles applications consomment le plus de données, pour soit les couper, soit les maîtriser. Pour arriver à ces fins, plusieurs choix s’offrent à vous. Les systèmes d’exploitations de vos smartphones peuvent vous apporter quelques éléments de réponse, tandis que certains logiciels plus spécifiques vous permettent d’aller plus loin.

Sommaire :

  1. La Data ou l'Internet mobile
  2. Déterminer ce qui consomme de la Data
  3. Quelques recommandations
  4. Les OS savent faire certaines choses
  5. Des applications spécialisés
  6. Des idées pour aller plus loin