Accueil » Actualité » Model Y : Tesla utilise l’impression 3D pour corriger une pièce défectueuse

Model Y : Tesla utilise l’impression 3D pour corriger une pièce défectueuse

Lors du démontage de la Model Y, le nouveau SUV électrique, il a été découvert que Tesla utilisait l’impression 3D pour corriger un défaut de conception sur l’une des pièces plastiques du système de climatisation.

Image 1 : Model Y : Tesla utilise l’impression 3D pour corriger une pièce défectueuse
Crédits : Munro Live

L’impression 3D fait du chemin. Longtemps réservée à la fabrication de prototypes, elle permet maintenant la réalisation de pièces finales. On a ainsi pu voir récemment les Hôpitaux de Paris se doter de 60 imprimantes 3D pour fabriquer rapidement du matériel médical durant la pandémie de Covid-19. Aujourd’hui, c’est Tesla qui l’utilise sur son tout nouveau SUV.

L’impression 3D : une solution inédite chez un constructeur automobile

Nous vous avons déjà parlé de Sandy Munro, cet expert en fabrication automobile qui s’est lancé dans le démontage complet du SUV électrique récemment mis sur le marché, la Model Y. Si rapidement il a pu conclure que sa qualité de fabrication est bien meilleure que sur la première Model 3, il n’a pas pour autant arrêté ses investigations. Il vient de découvrir que Tesla avait utilisé l’impression 3D pour une de ses pièces.

C’est en démontant le système de refroidissement qu’il a fait une découverte qui l’a surpris. Le carter en plastique qui héberge les condenseurs et les filtres est une pièce importante et imposante. Certains de ses clips viennent se placer dans des logements rectangulaires, mais l’un d’entre eux a été réimprimé plutôt grossièrement en 3D grâce à la technologie FDM, par dépôt de filament.

Pour l’expert cette solution est inédite chez un constructeur automobile. Très intelligente, elle permet d’utilisation d’une pièce dont le moule a été mal conçu ou mal fabriqué. Il explique qu’un défaut de ce type bloquerait la production, mais que l’impression 3D permet de corriger temporairement le problème le temps qu’un nouveau moule soit fabriqué. C’est sans nul doute une des solutions ingénieuses mises en place par Tesla pour permettre la mise sur le marché de la Model Y en avance sur les prévisions.

Source : Munro Live