Accueil » Actualité » Mourir peut attendre : 37000 litres de Coca-Cola utilisés pour une cascade à moto

Mourir peut attendre : 37000 litres de Coca-Cola utilisés pour une cascade à moto

Le superviseur des effets spéciaux de Mourir peut attendre a dû faire preuve d’ingéniosité pour cette cascade, en utilisant du Coca-Cola.

Image 1 : Mourir peut attendre : 37000 litres de Coca-Cola utilisés pour une cascade à moto
Crédit : Universal Pictures, MGM

James Bond est une franchise cinématographique longue de plusieurs épisodes et dizaines d’années. Les acteurs se sont bousculés pour incarner le célèbre agent secret britannique, tandis que Henry Cavill veut reprendre le personnage actuellement joué par Daniel Craig. C’est dans Mourir peut attendre que l’acteur incarnera une ultime fois James Bond, et un trailer final récemment révélé. Avec une date de sortie repoussée au 2 avril 2021, le long-métrage nous livre régulièrement de nouvelles informations. La dernière en date ? Celle d’une cascade en moto réalisée avec 37000 litres de… Coca-Cola !

60000€ de Coca-Cola pour réaliser une cascade

James Bond, autant que son flegme et sa classe, est connu pour ses impressionnantes cascades. Et comme l’explique le superviseur de ces scènes, Lee Morrison, l’une d’elles a demandé 37000 litres de Coca-Cola sur le tournage de Mourir peut attendre, prochain film de la franchise cinématographique. En tout, cela représente une valeur marchande de 60000€.

Dans la scène en question, le cascadeur qui double Daniel Craig doit atterrir en moto sur une route faite de pavés glissants. Pour réussir cette cascade, Lee Morrison a dû asperger du Coca-Cola sur le sol pour le rendre plus collant, grâce au sucre de la célèbre boisson.

J’ai dépensé près de 60000€ pour pulvériser du Coca-Cola (…) Je pulvérise du Coca-Cola sur des surfaces glissantes depuis des années.
– Lee Morrison, en charge des cascades de Mourir peut attendre

Bien qu’une telle méthode peut paraître étrange pour Mourir peut attendre, qui sera l’occasion de voir James Bond en père de famille, Lee Morrison explique qu’il s’agit de quelque chose d’assez normal. Du Coca-Cola fait parfaitement l’affaire et les experts préfèrent utiliser des matériaux existants plutôt que d’en fabriquer.

Cette révélation montre toute l’étendue de l’imagination que peuvent avoir les superviseurs d’effets spéciaux pour créer un excellent rendu à l’écran. Des équipes également capables de rendre un Chris Hemsworth plus gros dans Avengers, ou un Keanu Reeves beaucoup plus musclé.

Source : ScreenRant