MWC 2017 : les tops et les flops du salon du smartphone

Image 1 : MWC 2017 : les tops et les flops du salon du smartphone

Du haut de gamme et des come backs

Alors que les principales annonces sont désormais passées et que le salon commence doucement à se vider, il est temps de faire le bilan de cette édition 2017 du Mobile World Congress.

Si les dernières années avaient été marquées par les annonces des principaux smartphones hauts de gamme de Samsung, ce n’était pas le cas de cette dernière édition. De quoi laisser aux autres constructeurs le champ libre pour dévoiler leurs principales nouveautés sans crainte d’être noyé par les annonces du géant coréen. Ce fut notamment le cas de Huawei, de Sony ou de LG. Les trois fabricants ont ainsi pu présenter calmement leurs nouveaux smartphones avec un point commun, la mise en avant des capacités de l’écran. Que ce soit chez LG ou chez Sony, la tendance est aux écrans plus grands, avec une meilleure résolution et même compatibles HDR à l’instar des téléviseurs. Dans une moindre mesure, même Wiko s’y est mis avec un écran Full HD Amoled de 5,5 pouces sur son dernier-né.

Mais les smartphones hauts de gamme ne sont pas la seule tendance du salon. On notera également deux grands retours, peut-être un peu tardifs. Chez BlackBerry, on a enfin présenté un smartphone avec clavier sous Android qui semble tenir la route. Chez Nokia, c’est le 3310 qui était à l’honneur avec une nouvelle version de son téléphone phare des années 2000. Une annonce qui a cependant le malheur de souligner que le constructeur finlandais a désormais un mal fou à innover, malgré trois autres smartphones présentés à Barcelone.