Accueil » Actualité » MWC 2020 : le salon de la téléphonie va-t-il être annulé à cause du coronavirus ?

MWC 2020 : le salon de la téléphonie va-t-il être annulé à cause du coronavirus ?

À cause du coronavirus, chaque jour de nouvelles entreprises annulent leur participation au Mobile World Congress qui doit se tenir à la fin du mois en Espagne. Vendredi, les organisateurs décideront si le salon est maintenu.

Image 1 : MWC 2020 : le salon de la téléphonie va-t-il être annulé à cause du coronavirus ?

Le coronavirus pourrait-il avoir raison du plus grand salon annuel dédié à la téléphonie ? C’est ce que devra décider vendredi le GSMA, organisateur de l’évènement, durant sa réunion hebdomadaire.

Le sort du MWC 2020, ébranlé par le coronavirus, sera décidé vendredi

Personne n’aurait pu prévoir il y a encore un mois que la grand-messe des fabricants de smartphones et des opérateurs de téléphonie serait ainsi sur la sellette. Pourtant, une par une, les entreprises inscrites annoncent leur retrait de l’évènement, au point de forcer l’organisateur à remettre en question l’édition 2020 tout entière. Une réunion se tiendra ce vendredi. Elle scellera le sort du MWC qui, pour l’instant, est encore prévu pour le 24 février.

Il est vrai que chaque jour de nouveaux noms s’ajoutent à la liste des futurs absents. Il y a une semaine, LG était le premier à se retirer. Depuis d’autres marques ont suivi, nous vous annoncions d’ailleurs les retraits de Amazon et Sony hier. Dans la nuit, ce sont Intel et Facebook qui ont annulé leur participation ainsi que Sprint et AT&T. Les géants sont donc absents alors qu’ils constituent l’essentiel de l’intérêt médiatique et commercial du salon, et la grande majorité des 500 000 dollars générés en hôtels, restaurants et taxis à Barcelone.

Même les plus petits exposants, qui pourtant voyaient le MWC 2020 comme leur meilleure couverture médiatique viennent à annuler. Parmi eux, Royole qui devait présenter son smartphone flexible. Le second Mobile Word Congress de 2020 devrait avoir lieu à Shanghai du 30 juin au 2 juillet. Si l’on peut espérer que la situation s’arrange d’ici l’été, ce n’est pas l’opinion de nombreux scientifiques ou des officiels Japonais qui ont hier annoncé qu’ils n’envisageaient pas un retour à la normale avant les Jeux Olympiques de Tokyo qui auront lieu du 24 juillet au 9 août et qui devraient marquer l’arrivée de l’E-sport dans les J.O.

Source : Reuters