Accueil » Actualité » MX-30 : Mazda dévoile enfin son premier véhicule électrique

MX-30 : Mazda dévoile enfin son premier véhicule électrique

Mazda a enfin présenté son premier véhicule électrique au salon de l’auto de Tokyo : la Mazda MX-30. Le SUV conserve le design de la marque, mais opte pour des portes dites « suicide » qui ne sont pas sans rappeler l’emblématique RX-8.

À l’occasion du salon de l’auto de Tokyo, Mazda présente enfin son premier véhicule électrique avec le SUV MX-30. L’attente aura été longue, d’autant plus que la marque est connue pour être plutôt innovante, notamment en termes de motorisation avec ses moteurs Wankel, et plus récemment avec la technologie Skyactiv-X.

Image 1 : MX-30 : Mazda dévoile enfin son premier véhicule électrique

Le SUV opte pour un design élégant qui s’inscrit dans la continuité des dernières Mazda, mais avec une nouveauté originale. Comme sur le modèle emblématique RX-8, le véhicule électrique est équipé de portes antagonistes, dites « suicide ». Les portes-avants et arrières s’ouvrent à 80° pour donner un accès plus direct à l’habitacle.

Ces voitures qui vont électriser 2019 !

La Mazda MX-30 disponible dès 2020 en Europe

Le véhicule est équipé du premier moteur électrique de la marque, l’e-Skyactiv qui délivre une puissance de 105 kW, soit environ 140 chevaux. Il est alimenté d’une batterie lithium-ion refroidie par liquide d’une capacité de 35,5 kW/h. Le système e-Skyactiv supporte le rechargement rapide en courant continu avec les normes CHAdeMO ou COMBO selon la région.

Contrairement à la concurrence qui équipe ses véhicules d’une batterie de grande capacité, Mazda a choisi une batterie plus petite qui assure néanmoins 200 kilomètres d’autonomie. La firme prévoit de l’allonger en ajoutant un petit moteur thermique pour recharger la batterie.

Image 2 : MX-30 : Mazda dévoile enfin son premier véhicule électrique

La Mazda MX-30 est dotée d’une console flottante avec un sélecteur rotatif pour agir sur l’écran couleur du tableau de bord, ainsi que d’un écran tactile de 7 pouces de contrôle. Pour offrir la meilleure expérience de conduite, le crossover est équipé du système électrique « G-Vectoring Control » pour modifier dynamiquement le centre de gravité du véhicule. Contrairement à BMW qui confie la réalisation du retour sonore de ses futurs véhicules à Hans Zimmer, Mazda se contente d’un retour plus simple qui doit rappeler celui d’un 4 cylindres thermique.

La Mazda MX-30 sera disponible l’année prochaine. Son prix n’a pas été communiqué, mais il sera sans aucun doute inférieur à la version low-cost de la Porsche Taycan 4S

Source : Mazda