Accueil » Actualité » NASA : ce prototype de rover flexible peut descendre en rappel dans les cratères de Mars

NASA : ce prototype de rover flexible peut descendre en rappel dans les cratères de Mars

La NASA est en train de travailler sur un prototype de rover destiné à être déployé sur la surface de Mars. Flexible et polyvalent, il peut se séparer en deux parties afin de descendre en rappel dans les cratères de la Planète rouge.

Le rover DuAxel développé par la NASA
Le rover DuAxel développé par la NASA – Crédit : Jet Propulsion Laboratory

Les rovers utilisés par la NASA sont essentiels pour l’exploration spatiale afin de récolter des données sur les surfaces des planètes. Bien qu’ils possèdent de nombreux instruments scientifiques, leur mouvement reste assez limité. C’est d’ailleurs pour cette raison que le rover Perseverance qui est en train de se diriger vers Mars embarque à son bord un petit hélicoptère. Baptisé Ingenuity, ce dernier réalisera le premier survol de la Planète Rouge. L’agence spatiale américaine est maintenant en train de développer un nouveau prototype de rover qui s’appelle le DuAxel.

Le rover DuAxel peut se séparer en deux pour descendre en rappel

De loin, le rover DuAxel ressemble à tous les autres rovers à quatre roues que nous connaissons. Néanmoins, son fonctionnement est complètement unique. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, DuAxel a la particularité d’être flexible et polyvalent. La partie arrière du rover peut s’ancrer au sol pendant que la partie avant se sépare sur deux roues. Une fois détachées, les deux parties du rover sont reliées par un câble. La partie avant du rover DuAxel peut alors descendre en rappel dans les cratères de Mars pour analyser leurs parois.

Comme l’a expliqué le Jet Propulsion Laboratory qui est le centre de recherche spatiale de la NASA dédié à son développement, « DuAxel a extrêmement bien performé sur le terrain, démontrant avec succès sa capacité à s’approcher d’un terrain difficile ». En effet, la NASA a testé le rover dans le désert de Mojave en Californie. De plus, quand le rover descend en rappel dans un cratère, il est totalement autonome dans ses déplacements. Pour remonter la paroi, il lui suffit de rembobiner le câble.

Enfin, Issa Nesnas qui est technologue en robotique au JPL a expliqué que le rover DuAxel pourra servir au-delà de l’exploration martienne. Il a effectivement déclaré que le rover « ouvre l’accès à des terrains extrêmes sur des corps planétaires tels que la Lune, Mars, Mercure et peut-être certains mondes glacés, comme la lune de Jupiter, Europa ». L’agence spatiale américaine travaille aussi sur un rover aquatique pour explorer les planètes océan.

Source : CNET