Accueil » Actualité » NASA : le premier vol de l’hélicoptère Ingenuity sur Mars a été reporté

NASA : le premier vol de l’hélicoptère Ingenuity sur Mars a été reporté

L’hélicoptère martien Ingenuity de la NASA ne devrait pas décoller avant le 14 avril pour la toute première tentative de vol motorisé et contrôlé sur une autre planète. Alors que le décollage était initialement prévu pour le dimanche 11 avril, l’agence spatiale l’a officiellement reporté.

La NASA a retardé le premier vol de son hélicoptère Ingenuity Mars après l’arrêt brutal d’un test crucial de rotation des pales du rotor du drone.

Ingenuity - NASA
Ingenuity – Crédit : NASA

L’hélicoptère Ingenuity a parcouru près de 300 millions de kilomètres jusqu’à la planète rouge, caché dans le ventre du rover Persévérance. Il se trouve maintenant dans le cratère Jezero de Mars en compagnie de Perseverance. C’est à cet endroit qu’il effectuera le premier vol motorisé contrôlé jamais réalisé sur une autre planète.

Pourquoi la NASA a-t-elle reporté le vol ?

Après avoir rencontré un petit problème informatique lors d’un test de rotation du rotor au début du week-end, la NASA a finalement décidé de décaler le premier vol. Il s’agissait du dernier test important pour s’assurer que l’hélicoptère serait prêt pour son premier vol. Celui-ci était initialement prévu pour lundi matin.

La NASA a déclaré dans un communiqué que la séquence de commande contrôlant le test à pleine vitesse s’est terminée prématurément en raison de l’expiration d’une minuterie « watchdog ». Celle-ci surveille la séquence de commande et avertit le système de tout problème potentiel. La minuterie aide Ingenuity à rester en sécurité en ne poursuivant pas le test si un problème est rencontré.

D’après la NASA, l’expiration de la minuterie « watchdog » s’est produite lorsque la séquence de commande tentait de faire passer l’ordinateur de vol du mode « Pré-vol » au mode « Vol ». Le petit engin est en bonne santé. Cependant, les ingénieurs ont besoin d’un peu plus de temps pour examiner les données télémétriques de ce contretemps inattendu avant de poursuivre.

Lors de son premier vol, l’hélicoptère devra monter à une vitesse d’environ un mètre par seconde jusqu’à une hauteur de trois mètres. Il devra ensuite rester en vol stationnaire pendant 30 secondes. Enfin, il lui faudra redescendre délicatement pour se poser sur le sol de Mars. On imagine que la NASA va également profiter de ce vol pour prendre une photo avec la caméra d’Ingenuity, qui a déjà capturé son premier cliché en couleur il y a quelques jours.

Source : NASA