Accueil » Actualité » Netflix a un bouton pour zapper les blagues sur Donald Trump

Netflix a un bouton pour zapper les blagues sur Donald Trump

La nouvelle émission de Seth Meyers débutant aujourd’hui sur Netflix disposera d’une fonction permettant de passer les blagues sur Donald Trump. Une façon de moquer le manque d’humour de ses supporteurs.

Seth Meyers est un présentateur américain animant le talk-show Late Night sur NBC. Il arrive aujourd’hui sur Netflix pour un stand-up nommé Lobby Baby.

Image 1 : Netflix a un bouton pour zapper les blagues sur Donald Trump

L’appui sur ce bouton vous permettra d’éviter les blagues politiques

Ceux qui suivent la politique américaine savent que depuis l’élection de Donald Trump, le paysage médiatique s’est fortement polarisé. Si par le passé certaines chaînes ou émissions étaient restées neutres, la très grande majorité a aujourd’hui un camp : pro-Trump ou anti-Trump. Ces derniers ne sont jamais avares de blagues à chaque allocution du président, quand par exemple il confond Mars et la Lune.

Les « late shows », ces talk-shows diffusés en fin de soirée avec des animateurs tels que Trevor Noah, John Oliver ou Steven Colbert qui a fait lire les tweets du président à Thanos, étaient autrefois principalement orientés vers le divertissement. Ils ont pris une tournure plus politique ces quatre dernières années.

Un raccourci pour ceux qui sont las des blagues sur Trump

Seth Meyers est l’un d’entre eux et son « Late Night » voit son lot de blagues sur Donald Trump fleurir. Aussi, pour son stand-up « Lobby Baby », il a demandé à Netflix s’il était possible de prévoir un bouton permettant de zapper ce type de blagues pour permettre à ceux qui sont fatigués d’entendre parler de politique de profiter tout de même du reste du spectacle. Il fonctionnera de la même façon que le raccourci pour passer l’introduction disponible sur certains programmes.

L’idée est venue à Seth Meyers car il voyait dans la technologie fournie par Netflix la possibilité de répondre aux critiques disant que le spectacle ne serait qu’une satire contre le président, a-t-il annoncé à CNN. Pour expliquer le but de ce bouton, qu’il voit comme une blague en tant que telle, il fait une analogie : « Parfois, dans un restaurant luxueux, ils ajoutent du persil sur votre plat et vous pensez que c’est un ajout sympathique, mais que vous n’allez pas le manger ».