Accueil » Actualité » Netflix ne veut plus entendre parler de « binge-watching »

Netflix ne veut plus entendre parler de « binge-watching »

Image 1 : Netflix ne veut plus entendre parler de « binge-watching »

Netflix produit moult séries et films chaque année. On estime ainsi que le budget de la compagnie pour la production de contenus en 2018 s’élève à 11 milliards $. Avec l’avènement du géant du streaming est apparu le terme de « binge-watching », ou l’action d’enchaîner le visionnage de séries sans pouvoir s’arrêter. La compagnie voit désormais cette expression d’un mauvais œil, et souhaite purement et simplement l’éradiquer du discours promotionnel de ses équipes.

>> Netflix teste les pubs entre ses programmes

Les instructions données par le géant du streaming seraient très claires, comme en témoigne Guy Pearce (vu dans Memento) qui effectue actuellement la promotion de The Innocents, une nouvelle série fantastique produite par Netflix. Selon lui, l’instruction était de ne pas utiliser le terme de « binge-watching » lors des interviews.

Ces instructions sont quelque peu étonnantes, venant d’une compagnie dont le succès vient justement du fait que ses abonnés n’arrivent pas à décrocher. Mais selon Business Insider, le nouveau discours vient du fait que la compagnie estime que la notion d’excès est nuisible à son image de marque. Or le mot « binge » dénote cet excès, et ce serait apparemment mauvais pour le commerce. 

>> À lire : Netflix : 9 astuces pour mieux accéder à vos séries et films favoris