Accueil » Actualité » Nintendo DS : la console portable vibrante

Nintendo DS : la console portable vibrante

Nintendo se sera au fil des années apporté une réputation dans le monde des jeux vidéo : celle d’un constructeur innovant.
Critiqué en tant qu’éditeur de jeux puisqu’accusé d’exploiter à outrance la licence d’un certain plombier moustachu, il n’en reste pas moins que le constructeur qu’est Nintendo sait explorer des domaines encore peu connus dans le monde du jeu vidéo, ou adapter un concept archipopulaire à une utilisation peu commune, en témoignent l’écran tactile de la Nintendo DS, le mini joystick de la Nintendo 64 ou encore la manette télécommande de la Revolution.
Ici, le constructeur japonais nous ressort de ses cartons un concept déjà bien connu en l’adaptant au monde des consoles portables : les jeux vibreront désormais également sur console portable…

Considéré comme un gadget inutile par certains et comme un avantage indispensable pour d’autres, la quasi-totalité des manettes vendues sur le marché de nos jours disposent d’une fonction de vibration, introduite par Nintendo à l’époque de la Nintendo 64 et reprise par tous les grands constructeurs ensuite.
Nintendo nous ressort donc le fameux vibreur cette fois-ci adapté à sa console portable vedette : la Nintendo DS.
Vendu sous la forme d’une petite cartouche ressemblant comme deux gouttes d’eau à celles utilisées par le GameBoy Advance pour ses jeux, il viendra donc s’enficher dans le port prévu à cet effet et ajoutera un nouveau paramètre à certains jeux.
Vendu au prix de 1 200 Yens au Japon (environ 8,5 euros), il sera exploité par trois jeux : Metroid Prime : Pinball, Mario & Luigi : Partners in Time (qui est déjà disponible en France) et Shunkan PuzzLoop.
La date de sortie française n’a pas été communiquée par Nintendo.
On s’imagine déjà le joueur dans le métro, luttant déjà contre les secousses occasionnées par le déplacement de ce dernier, et devant utiliser l’écran tactile de sa console en supportant les vibrations de cette dernière…

Source : NGCFrance