Nintendo Switch : des livraisons par avion pour faire face à la demande

Si Nintendo connaît un véritable succès avec sa nouvelle console, celui-ci s’accompagne d’une vague de pénurie qui force l’entreprise à revoir ses prévisions. La compagnie a en effet dû réagir à la rapide rupture de stock quitte à occasionner des pertes. D’après les premiers chiffres, la Nintendo Switch s’est écoulée à plus de 2,74 millions d’exemplaires dès son premier mois de son commercialisation. Or, Nintendo s’était fixé comme objectif 2 millions de consoles vendues au mieux. La compagnie a donc clairement sous-estimé le succès de sa nouvelle console. 

La Nintendo Switch arrivant vite en rupture de stock, la compagnie a dû rapidement faire face à la forte demande quitte à faire quelques sacrifices. Un porte-parole de Nintendo a récemment déclaré que pour répondre à la forte demande, la société a dû envoyer d’urgence en mars des consoles depuis les usines vers les différents marchés. Pour le transport et pour tenir ses délais Nintendo a livré en avion. Cette décision a engendré un surcoût pour la société puisque ce mode de transport est plus cher. En effet, cela représente environ 41 euros en plus par console vendue

Malgré le surcoût, Nintendo aurait décidé de sacrifier une part de ses bénéfices afin de répondre au mieux à la demande. Nintendo n’a pas détaillé les marchés qui ont été desservis par avion, mais d’après certaines sources, il s’agirait essentiellement du marché américain et européen.

>>> Lire aussi : Splatoon 2 arrivera sur la Switch le 21 juillet