Accueil » Actualité » Nokia n’est plus le numéro 1 mondial du mobile

Nokia n’est plus le numéro 1 mondial du mobile

Image 1 : Nokia n'est plus le numéro 1 mondial du mobileLe Nokia Lumia 900Rien ne va plus pour Nokia. La phrase est vraie depuis plusieurs années maintenant, mais de plus en plus palpable dernièrement. Après avoir accusé de lourdes pertes lors de son premier trimestre 2012, le constructeur finlandais semble avoir perdu sa première place de fabricant de mobiles mondiale.

C’est à demi-mot que le président de Nokia l’a confirmé sur la chaine finlandaise MTV3 : « Pendant 14 ans, Nokia a été le numéro un et est toujours capable de le redevenir ». Mais il reste toutefois confiant en l’avenir : « je suis absolument convaincu qu’il y aura bientôt un redressement (…) Il y a des indices qui montrent que cela arrivera en fin d’année ». 

Samsung passe en première place

Nokia vient en effet d’affronter une chute de 30 % de ses ventes au premier trimestre avec 82,7 millions de terminaux vendus. L’année dernière à la même époque c’étaient 108,5 millions de téléphones qui avaient été écoulés par le constructeur.

Si les ventes de Lumia (2 millions selon certaines estimations) tardent à produire leur effet dans le secteur des smartphones, Nokia plonge surtout dans les pays émergents. Il y était pourtant le champion avec 84,3 millions de téléphones classiques écoulés en 2011 contre seulement 70,8 millions cette année. Samsung s’empare donc de la première place avec 88 millions de terminaux (smartphone et téléphones classiques) vendus sur la même période.