Accueil » Actualité » Nouvelles mesures pour empêcher le piratage de DVD

Nouvelles mesures pour empêcher le piratage de DVD

Vouloir dupliquer un DVD légalement acheté dans le commerce, que ce soit pour protéger le DVD original de potentielles rayures ou tout simplement pour éviter d’avoir à remettre le DVD original à chaque utilisation en créant un disque virtuel n’a rien d’illégal, c’est un droit.

Vous n’y connaissez rien, mais vous avez envie / besoin de profiter de votre droit à la reproduction à fin privée. Vous grillez au moins deux DVD vierges avant de vous rendre compte que l’erreur n’est pas lié à la gravure, mais bien aux contre-mesures de reproduction du DVD prises par l’éditeur.

Quelques clics sur le net et ça y est, vous avez trouvé que d’autres ont rencontré le même problème que vous et , plus important, ont réussi à contourner le problème avec une astuce ou certains logiciels. Ainsi vous accédez somme toute assez facilement à ce qui n’est que votre plein droit, le reproduction de votre DVD..

En fait en y regardant de plus près, il s’avère que les systèmes actuellement utilisé pour crypter des DVD – dont les plus connus ACPS (Analogic Copy Protection System) et CSS (Content Scrambling System) – ont tous fini par être décryptés ou contournés. C’est une perpétuelle course que se livrent éditeurs et consommateurs et à ce jour ce sont bien les consommateurs qui ont les nez devant.

Il fallait bien que les éditeurs réagissent : le VCPS de Philips et HP lancé en grande pompe en janvier et l’annonce de Nero de vouloir l’intégrer dans ses logiciels est sensé apporter une réponse tant en terme de protection des droits d’auteur, qu’en terme de copie légale dont il permet de contrôler le nombre maximum.

Cependant le VCPS suppose aussi le renouvellement entier du parc de lecteurs / graveurs pour fonctionner, ce qui en limite ses chances de « prolifération » rapide.

Un mois plus tard c’est au tour de Macrovision, déjà à l’origine du CSS si facilement ripé il y a six ans, de revenir sur le devant de la scène en lançant le tout nouveau Rip Guard DVD. Grâce à un code digital non-répétitif, Rip Guard DVD est censé empêcher 97% des copies illégales telles que pratiquées aujourd’hui, rendant inutile la grande majorité des logiciels de décryptage actuellement en circulation.

Selon Macrovision, le Rip Guard DVD ne nécessite aucune mise à jour matérielle ou logicielle et sera entièrement compatible avec les lecteurs DVD de Salon ou de PC. Complémentaire à l’ACPS, le Rip Guard DVD doit, selon Macrovision, boucher le « trou digital » apparu avec les nombreux softs permettant de contourner très facilement le CSS.

Ce système devrait être lancé ce printemps et on peut d’ores et déjà se demander combien de temps il restera inviolable pour le grand public. Très prochainement de nouveaux petits utilitaires de contournement devraient faire leur apparition en toute légalité, puisque la principale faille du Rip Guard DVD semble une fois de plus être la théorique impossibilité de duplication à fins privés et donc légales…

Pour approfondir :

Le VCPS par Génération NT
Communiqué de presse Nero sur l’intégration du VCPS
Le Rip Guard DVD par Macrovision (en anglais)

Source :Coyotte Forum