Accueil » Actualité » Nvidia s’investit un peu plus dans la voiture autonome

Nvidia s’investit un peu plus dans la voiture autonome

Image 1 : Nvidia s'investit un peu plus dans la voiture autonome

NVIDIA a dévoilé sa technologie de conduite autonome de niveau 2+ au CES de Las Vegas. Baptisée Drive Autopilot, elle sortira en 2020. Drive Autopilot apporte une aide précieuse au conducteur. Elle détecte les piétons, facilite la circulation sur les autoroutes et gère le changement de ligne. Le système élabore également une carte personnalisée à partir des trajets fréquemment réalisés par le propriétaire. Il créera un itinéraire automatique, même sans carte HD. La surveillance du conducteur figure aussi parmi les possibilités offertes grâce à un système de vision par ordinateur performant.

30 mille milliards de calculs par seconde

Drive AutoPilot fait partie de la plateforme Drive de NVIDIA. Il est propulsé par Xavier, un processeur spécialement conçu pour les véhicules autonomes. Selon les précisions fournies par la compagnie, il sera en mesure de traiter 30 mille milliards de calculs par seconde. Étant donné qu’il mobilise seulement une puissance de 30 watts, il consommera le moins d’énergie possible afin de ne pas grever la batterie.

Une étude publiée par l’Insurance Institute for Highway Safety en août 2018 montre que les technologies de conduite autonome de niveau 2 ne sont pas encore performantes. Les auteurs soulignent « des détections de véhicules incohérentes et une mauvaise capacité à rester dans les voies sur les routes sinueuses« .

NVIDIA déclare que Drive AutoPilot résout ces problèmes. Le fabricant a déjà trouvé deux clients : les équipementiers allemands Continental AG et ZF Friedrichshafen AG. Les premiers modèles embarquant ce système sortiront en 2020.

>>> Lire aussi : Volkswagen et Intel vont lancer un taxi autonome en Israël