Accueil » Actualité » Nvidia rachète ARM pour 40 milliards de dollars afin de créer un super ordinateur

Nvidia rachète ARM pour 40 milliards de dollars afin de créer un super ordinateur

Nvidia vient d’officialiser le rachat de Arm, géant de l’industrie des micro-processeurs, pour 40 milliards de dollars. La firme était jusqu’ici détenue par l’entreprise japonaise SoftBank, qui l’avait rachetée pour 31 milliards de dollars en 2016.

Après l’annonce de sa nouvelle génération de cartes graphiques, Nvidia fait à nouveau sensation dans le monde de l’informatique en officialisant le rachat de ARM, géant anglais de l’industrie électronique. SoftBank gardera des parts dans ARM de l’ordre de moins de 10% afin de rester impliqué dans les projets à venir.

Image 1 : Nvidia rachète ARM pour 40 milliards de dollars afin de créer un super ordinateur
Nvidia, leader mondial sur les cartes graphiques. Crédit : Laineema on Foter.com / CC BY

Ce rachat, d’après Nvidia, a été fait dans l’objectif de devenir « l’entreprise informatique numéro un pour l’ère de l’intelligence artificielle, en accélérant l’innovation et tout en favorisant l’expansion sur les marchés importants et à forte croissance ». D’après le PDG et fondateur de Nvidia Jensen Huang, « L’intelligence artificielle est la technologie la plus puissante de notre temps et a lancé une nouvelle ère de l’informatique. Dans les années à venir, des millions de milliards d’ordinateurs utilisant l’intelligence artificielle vont créer un nouvel internet des objets qui va être des milliers de fois plus grand que l’internet actuel. Notre association va créer une entreprise fabuleusement positionnée pour l’âge de l’intelligence artificielle ».

Un super ordinateur propulsé par l’IA

Nvidia compte associer son savoir-faire en termes d’intelligence artificielle au vaste écosystème d’ARM. « Cette association aura d’énormes avantages pour les deux entreprises, nos consommateurs, et l’industrie de l’informatique. Pour l’écosystème ARM, notre collaboration va fortement accélérer la recherche et développement et étendre son portefeuille de services grâce aux cartes graphiques et au savoir-faire d’Nvidia en termes d’intelligence artificielle ».

Dans le cadre de ce rachat, le siège d’ARM restera à Cambridge. Cependant, grâce à ce nouveau partenariat, l’entreprise va étendre ses bureaux et créer un « centre de recherche en intelligence artificielle de classe mondiale ». Dans ce centre, les deux nouveaux partenaires planifient de créer un « super ordinateur » propulsé par l’intelligence artificielle et les micro-processeurs de ARM. Selon le communiqué, l’association des deux entreprises pourrait faire avancer de nombreux domaines critiques comme le réchauffement climatique, la santé, l’agriculture et l’éducation.

Le super-ordinateur d’IBM s’attaque aux prévisions météo

Source: Nvidia