Accueil » Actualité » Oculus va devoir payer un demi-milliard à ZeniMax

Oculus va devoir payer un demi-milliard à ZeniMax

Image 1 : Oculus va devoir payer un demi-milliard à ZeniMax
Oculus est accusé d’avoir utilisé des technologies volées à l’entreprise ZeniMax pour concevoir son casque Rift. La filiale de Facebook devra ainsi payer une amende de 462 millions d’euros. Le verdict est tombé mercredi après-midi après deux jours et demi de délibération dans le tribunal du district nord du Texas.

ZeniMax est un éditeur spécialisé dans les jeux vidéo, mais l’entreprise a aussi déposé des brevets sur la réalité virtuelle. Elle accuse Oculus d’avoir tiré parti de ses savoir-faire techniques par l’intermédiaire de ses anciens salariés qui ont participé au développement du casque Rift.

Mais pour le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, la technologie en question n’était pas au point lorsque sa filiale a commencé son développement. Il a également souligné le fait que la plainte a été déposée au moment où son entreprise négociait le rachat d’Oculus.

Il faut dire qu’Oculus et ZeniMax ont un passé commun dans la mesure où ils ont collaboré en 2012 pour une version de Doom 3 en Oculus Rift. Durant le procès, l’avocat de ZeniMax avait répliqué à Marck Zuckerberg en disant qu’« améliorer cette technologie n’en fait pas pour autant la vôtre ».

Alors que Facebook envisage d’autres procédures judiciaires, ZeniMax songe à obtenir une injonction pour arrêter les ventes de l’Oculus Rift.

> > > Lire aussi [CES] JBL annonce des écouteurs pour l’Oculus Rift