Accueil » Test » On a martyrisé le Smartphone Caterpillar… a-t-il survécu ?

On a martyrisé le Smartphone Caterpillar… a-t-il survécu ?

2 : Le lancer 3 : Tombé sur un angle 4 : Taper dedans 5 : Sauter dessus 6 : En immersion 7 : Dans un glaçon 8 : Noyé dans du café 9 : Frictionné avec du sable de quartz 10 : Momifié dans du plâtre 11 : Ecrasé par une voiture 12 : Bilan

CAT B15 : le smartpone qu’on aime martyriser

Image 1 : On a martyrisé le Smartphone Caterpillar… a-t-il survécu ?
Présenté lors du dernier Mobile World Congress, le CAT B15 ne sera pas le prochain smartphone à la mode. Loin des Galaxy S4, HTC One et iPhone 5/5S, il se réserve le secteur des appareils tout-terrain. Si Caterpillar le prend sous sa marque, il n’est en rien son constructeur. Pour cette tâche, il a confié sa licence mondiale à Bullitt Mobile, déjà responsable du CAT B25, l’ancien modèle beaucoup plus simpliste.

Fonctionnant sous Android 4.1.2, le CAT B15 a pris un peu d’assurance sans pour autant se frotter aux ténors du moment. À l’intérieur, on y trouve la MediaTek MT6577, une puce contenant un Cortex A9 dualcore cadencé à 1 GHz. Il est accompagné par 512 Mo de mémoire vive et 4 Go de surface de stockage extensible via microSD. Ajoutons à cela un APN de 5 mégapixels et deux emplacements de SIM et on a fait le tour de la configuration. Autant dire que le CAT B15 n’est pas un concentré de puissance brute. Ses composants ont deux ans de retard, voir plus. En 2011, le Galaxy S2 tournait sur un Cortex A9 cadencé à 1,2 GHz.

Simple, mais robuste

Malgré ses pièces vieillottes, il ne faut pas l’acculer. Le CAT B15 est tout de même réactif. Aucun ralentissement n’a été noté lors du test. Les menus sont fluides, les appels corrects et la navigation Internet similaire à n’importe quel autre smartphone sous Android 4.

Mais le nerf de la guerre n’est pas là. Avant tout, le CAT B15 est un smartphone tout-terrain, un appareil à l’épreuve des intempéries et des affres des chantiers. Ainsi vendu et ainsi présenté par son constructeur, il n’en fallait pas plus pour que nous ayons une folle envie de le mettre à l’épreuve. 10 tortures bien senties ont été mijotées pour lui.

Prix du CAT B15 : environ 350 euros

Sommaire :

  1. CAT B15 : le smartpone qu'on aime martyriser
  2. Le lancer
  3. Tombé sur un angle
  4. Taper dedans
  5. Sauter dessus
  6. En immersion
  7. Dans un glaçon
  8. Noyé dans du café
  9. Frictionné avec du sable de quartz
  10. Momifié dans du plâtre
  11. Ecrasé par une voiture
  12. Bilan