Accueil » Dossier » On a testé Google Wave

On a testé Google Wave

1 : La nouvelle sensation du web 3 : Comment ça fonctionne ? 4 : Fonctions avancées mais compliquées à trouver 5 : La solution universelle de Google ?

À quoi ça sert ?

Les ingénieurs de l’équipe australienne de Google (celle qui est aussi à l’origine de Maps) qualifient Wave d’ « outil de communication et coopération en temps réel ». Si le principe de l’outil est exactement cela, il reste toutefois assez flou. Seule une utilisation concrète permet de comprendre son fonctionnement. Image 1 : On a testé Google WaveLa Wave peut s’élargir à toute la page
Google Wave est un tableau blanc, un espace partagé pour discuter, communiquer et travailler avec des amis ou des collègues. Pour cela, plusieurs médias sont utilisables : texte, vidéo, photo ou plan. Sorte de messagerie géante et protéiforme, il peut être consulté en même temps que ses amis, la discussion prend alors l’allure d’un chat, ou de manière complètement décalée, on comparera alors le système à un classique forum. Cette différenciation se fait de manière absolument transparente. On ne fait pas le choix d’une discussion en direct ou en décalé.C’est l’usage que l’on en a qui détermine cette différence.

Image 2 : On a testé Google WaveGoogle Wave sert ainsi à de multiples choses. Envoyer ses photos à ses amis, les inviter à un événement avec carte à l’appui pour ne pas se perdre, mettre à jour son blog et son statut Twitter ou encore traduire une conversation en temps réel. Cette variété d’usage est notamment due à l’ouverture dont fait preuve Google, puisque tout le monde peut développer un plug-in pour intégrer directement son service.

Sommaire :

  1. La nouvelle sensation du web
  2. À quoi ça sert ?
  3. Comment ça fonctionne ?
  4. Fonctions avancées mais compliquées à trouver
  5. La solution universelle de Google ?