Accueil » Dossier » On a testé Google Wave

On a testé Google Wave

1 : La nouvelle sensation du web 2 : À quoi ça sert ? 4 : Fonctions avancées mais compliquées à trouver 5 : La solution universelle de Google ?

Comment ça fonctionne ?

L’espace de travail offert par Wave est divisé en trois parties. La colonne de gauche regroupe d’une part ses différentes boîtes de réception ou d’envoi, d’autre part son carnet d’adresses. La colonne du milieu, la liste des « waves », et celle de droite affiche leur contenu. Une wave représente la liste de messages échangés entre ses destinataires. Selon le vocabulaire googlien, chaque message est appelé « blip » et peut s’insérer partout dans la conversation, pratique pour notamment ajouter des éléments à une liste commune. À ces blips écrits, on peut insérer images, plans ou vidéo.

Image 1 : On a testé Google WaveEn y glissant directement ses photos depuis n’importe quel logiciel, vos correspondants peuvent ainsi lancer directement un diaporama en plein écran. Si parmi eux figure le contact Blogger (le service de blog de Google), un nouveau billet sera automatiquement créé sur votre blog. Encore plus ingénieux, chaque commentaire sur votre blog s’affichera au sein de la wave, comme un blip. En y répondant depuis cette dernière, il s’affichera également sur le blog. Un excellent système pour regrouper en un seul endroit la gestion de plusieurs services en ligne.

Image 2 : On a testé Google WaveCe système est également valable pour Twitter. En ajoutant le contact de Twitter à une wave comprenant plusieurs autres destinataires, cela permet à tous de mettre à jour le profil Twitter concerné. Bien moins fastidieux que de donner les identifiants du compte Twitter à une multitude d’utilisateurs. Cet exemple est très pratique dans le cadre d’une communication institutionnelle, elle permet également de savoir ce que chaque personne a tweeté.

Sommaire :

  1. La nouvelle sensation du web
  2. À quoi ça sert ?
  3. Comment ça fonctionne ?
  4. Fonctions avancées mais compliquées à trouver
  5. La solution universelle de Google ?