Accueil » Actualité » OnePlus 9 et 9 Pro : leurs performances sont bridés pour améliorer leur autonomie

OnePlus 9 et 9 Pro : leurs performances sont bridés pour améliorer leur autonomie

Les flagships OnePlus font partie des smartphones les plus puissants que vous pouvez acheter, mais ils seraient volontairement bridés par le fabricant chinois pour améliorer leur autonomie. Seules les applications de benchmarks seraient en mesure d’utiliser tout leur potentiel.

Nos confrères d’Anandtech ont récemment étudié les OnePlus 9 et 9 Pro pour déterminer si les benchmarks correspondaient ou non aux performances réelles, et malheureusement, la réponse semble être un non catégorique.

OnePlus 9 et 9 Pro, en partenariat avec Hasselblad - OnePlus
OnePlus 9 et 9 Pro, en partenariat avec Hasselblad – Crédit : OnePlus

En effet, Anandtech a découvert que les téléphones ralentissaient agressivement les performances dans des dizaines d’applications populaires, y compris toutes les applications Google, Microsoft Office, les principaux navigateurs Web, les applications de médias sociaux et même les propres applications de OnePlus.

D’après l’enquête d’AnandTech, Vivaldi est le seul navigateur à fonctionner correctement. De plus, des jeux comme Genshin Impact utilisent bien toute la puissance du smartphone. Cependant, le site note tout de même quelques incohérences. En effet, les applications Uber et Uber Eats fonctionneraient toutes deux à des vitesses réduites. Lyft et Grybhub ne feraient toutefois pas l’objet de baisses de performances.

OnePlus confirme brider ses smartphones pour augmenter leur autonomie

Alors que la polémique enfle sur les réseaux sociaux, un porte-parole de OnePlus a clarifié la situation auprès de XDA. Le OnePlus 9 Pro que nous avions testé ainsi que le OnePlus 9 sont tous deux concernés. Voici la déclaration officielle du fabricant :

« Notre priorité absolue est de toujours offrir une excellente expérience utilisateur avec nos produits, basée en partie sur une action rapide sur les commentaires importants des utilisateurs. Après le lancement des OnePlus 9 et 9 Pro en mars, certains utilisateurs nous ont fait part de certains domaines dans lesquels nous pouvions améliorer l’autonomie des appareils et la gestion de la chaleur. À la suite de ces commentaires, notre équipe de R&D a travaillé au cours des derniers mois pour optimiser les performances des appareils lors de l’utilisation de nombreuses applications parmi les plus populaires, y compris Chrome, en faisant correspondre les exigences du processeur de l’application avec la puissance la plus appropriée. Cela a permis d’offrir une expérience fluide tout en réduisant la consommation d’énergie. Bien que cela puisse avoir un impact sur les performances des appareils dans certaines applications de benchmarking, notre objectif est, comme toujours, de faire ce que nous pouvons pour améliorer les performances de l’appareil pour nos utilisateurs ».

Les benchmarks sont les seules applications qui utilisent toute la puissance du Snapdragon 888

Seules les applications de benchmarks semblent épargnées par ce bridage. Geekbench, l’un des sites de benchmarking les plus populaires, a pris ces allégations au sérieux. Après avoir mené sa propre enquête, Geekbench a récemment annoncé qu’il avait retiré tous les benchmarks des OnePlus 9 de sa base de données. Ce n’est pas la première fois que OnePlus manipule les benchmarks. En effet, OxygenOS augmentait déjà artificiellement les fréquences du processeur lorsqu’une application de benchmark était lancée sur le OnePlus 3T. Le même comportement avait été découvert avec le OnePlus 5 en 2017.

OnePlus n’est évidemment pas le seul fabricant à modifier les performances de ses smartphones pour faire de bons scores dans les benchmarks. On sait qu’OPPO a par le passé déjà triché dans les benchmarks, tout comme Huawei en 2018 avec 3DMark.

Source : XDA Developers