Accueil » Actualité » Open source : Microsoft reconnait avoir longtemps été du mauvais côté de l’Histoire

Open source : Microsoft reconnait avoir longtemps été du mauvais côté de l’Histoire

Microsoft a longtemps été en guerre contre l’open source. Le géant, père de Windows, voyait même cette philosophie du partage comme un « cancer ». Les choses ont depuis bien changé, son patron vient de reconnaitre avoir été « du mauvais côté de l’Histoire ».

Image 1 : Open source : Microsoft reconnait avoir longtemps été du mauvais côté de l’Histoire
Crédits : Microsoft

Si elle n’est qu’une victoire d’estime, les partisans du logiciel libre ont de quoi se réjouir. Pour la première fois, un président de Microsoft en exercice reconnait que l’entreprise a fait de mauvais choix par le passé, voyant alors la fermeture des sources et des licences comme le seul moyen de protéger l’empire que la marque avait réussi à créer. Depuis, même le navigateur maison, Edge, est sur base open-source.

Microsoft se voit comme gardien de l’open source

Les geeks trentenaires et quarantenaires se souviennent de la guerre fratricide que se menaient les partisans de Microsoft avec à sa tête Bill Gates et les partisans du logiciel libre emmenés par Richard Stallman. La position de Microsoft contre l’open source n’avait pas changé avec le départ de Bill Gates en janvier 2000. Au contraire même, Steve Ballmer, son successeur, avait déclaré en 2001 que si le mouvement du logiciel libre était une « bonne compétition » qui « forçait Microsoft a être innovant », Linux était « un cancer qui s’attache de lui-même à tout ce qu’il touche ».

Mais le président actuel de Microsoft, Brad Smith qui occupe cette position depuis 2015, a des positions différentes sur le sujet. Lors d’une conférence donnée au laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle du MIT, il a commenté les relations entre Microsoft et l’open source : « Microsoft était du mauvais côté de l’Histoire quand l’open source a explosé au début de ce siècle et je peux dire ça pour moi personnellement. La bonne nouvelle est que si votre vie est assez longue, vous apprenez… que vous devez changer. »

Il continue : « Aujourd’hui, Microsoft est le plus gros contributeur à des projets open source au monde si l’on parle d’entreprises. Quand vous regardez sur GitHub, vous voyez qu’il est le foyer du développement open source et nous voyons notre responsabilité en tant qu’intendant à en faire un lieu sûr et productif pour les développeurs ». On se souviendra que Microsoft avait racheté GitHub en 2018 provoquant en quelques jours une fuite massive des projets vers GitLab, son concurrent direct.