Accueil » Actualité » Overwatch : Mei rejoint les protestations hongkongaises

Overwatch : Mei rejoint les protestations hongkongaises

Les réactions face à la décision de Blizzard de bannir un joueur d’Hearthstone ne faiblissent pas. L’appel au boycott a laissé place à des artworks et des détournements dans lesquels Mei d’Overwatch affiche son soutien aux manifestations hongkongaises, et devient un symbole de liberté.

Image 1 : Overwatch : Mei rejoint les protestations hongkongaises

La décision de Blizzard d’exclure le joueur professionnel d’Hearthstone Chung « Blitschung » Ng Wai continue de provoquer des réactions un peu partout sur le web. Parmi les joueurs bien sûr, mais pas uniquement : Epic Games a pris parti en s’opposant aux sanctions prises contre le joueur, et en défendant la liberté d’expression. L’incident a même suscité des réactions de la part de figures démocrates et républicaines sur Twitter pour condamner l’entreprise américaine. Les appels au boycott des licences de l’éditeur se sont multipliés sur Reddit, et depuis quelques jours on voit de plus en plus de posts qui mettent en scène Mei, le personnage d’Overwatch.

Mei the Force be with Hong Kong from r/HongKong

Mei devenue symbole de la démocratie

C’est bien sûr parce qu’il s’agit d’un titre Blizzard, et qu’elle est d’origine chinoise que Mei a été choisie, mais aussi à cause de ses répliques en jeu parmi lesquelles « Ensemble on peut y arriver » ou « notre monde vaut la peine qu’on se batte pour lui ». 

Tout a commencé sur Reddit où les messages de colère et d’appel au boycott ont peu à peu été remplacés par des montages de Mei qui prend parti pour les manifestants, et la place comme symbole de liberté. On y voit la combattante équipée d’un masque et tenant un parapluie, deux des symboles du mouvement de protestation. Les vidéos d’animation du jeu font également l’objet de détournements dans lesquelles elle prend clairement parti. Leurs auteurs montrent ainsi leur soutien à la cause hongkongaise, mais une partie d’entre eux espèrent aussi pouvoir faire bannir le titre de Blizzard en chine, ou au moins nuire à ses intérêts.

Was gonna burn this cosplay, but this is a much better use of it. #MeiSupportsHongKong from r/HongKong

Plus tôt cette semaine, Apple a cédé aux critiques des autorités chinoises en retirant HKMap de l’App Store, une application qui indique les positions des forces de l’ordre hongkongaises, et qui aurait été utilisée par les manifestants pour mener des actions violentes.

Source :  Reddit