Accueil » Dossier » P2P : les nouveaux risques

P2P : les nouveaux risques

1 : Le P2P aujourd’hui 2 : Le rapport qui met le feu aux poudres 3 : Le filtrage des données est-il légal ? 4 : Des mesures inapplicables 6 : L’UFC-Que choisir très critique 7 : Le P2P a-t-il un avenir en France ?

Les FAI frilleux

free stockageLe rapport constitué par Denis Olivennes prévoit une étroite collaboration avec les fournisseurs d’accès à Internet. En effet, il est indiqué que ceux-ci vont devoir fournir un contact pour chaque abonné destinataire d’un message d’avertissement, mais surtout qu’ils vont être tenus de suspendre, voire de résilier le contrat de certains gros téléchargeurs. De toute évidence, cette mesure n’est pas à l’avantage des intérêts des opérateurs, qui risquent d’être forcés de couper les lignes de nombreux abonnés.

Les fournisseurs ne se mouillent pas

Nous avons donc contacté plusieurs FAI pour leur demander leur avis sur ces décisions, et la manière dont ils comptent les appliquer ou non. Fausse surprise : aucun d’entre eux n’a souhaité nous donner de détail sur cette mission. Orange « ne souhaite pas s’exprimer tant qu’aucune loi n’a été votée », tandis que Free « ne communique pas sur ce sujet ». Tous sont frileux à ce propos, et attendent surtout de voir comment va se profiler une éventuelle loi, dans laquelle certaines mesures pourraient être modifiées, voire disparaître complètement.

orangePourtant, les fournisseurs d’accès étaient tous (à l’exception de Free) présents lors des débats organisés par Denis Olivennes. À l’issu de ces débats, l’Association des Fournisseurs d’Accès (AFA) s’est déclarée favorable à une riposte graduée à l’encontre des téléchargeurs. Plusieurs suggestions ont d’ailleurs transpiré de ces débats, comme la mise en place de leurres sur les réseaux P2P.

Aujourd’hui, chacun se confond dans un mutisme surprenant, mais compréhensible. Ils attendent aujourd’hui une évolution du côté du gouvernement et l’éventuelle promulgation d’une loi qui risque de chambouler bien des habitudes, chez les FAI comme chez les internautes.

Sommaire :

  1. Le P2P aujourd’hui
  2. Le rapport qui met le feu aux poudres
  3. Le filtrage des données est-il légal ?
  4. Des mesures inapplicables
  5. Les FAI frilleux
  6. L’UFC-Que choisir très critique
  7. Le P2P a-t-il un avenir en France ?