Accueil » Dossier » Paris, Capitale du logiciel Libre

Paris, Capitale du logiciel Libre

Le mercredi 13 et jeudi 14 juin se tient à Paris, au Palais des Congrès, la deuxième édition de Paris, Capitale du Libre. Il s’agit d’un salon à la fois pour les professionnels, les étudiants et le grand public, destiné à promouvoir Linux et l’ensemble

Image 1 : Paris, Capitale du logiciel Libre

L’arrivée au salon

Le mercredi 13 et jeudi 14 juin se tient à Paris, au Palais des Congrès, la deuxième édition de Paris, Capitale du Libre. Il s’agit d’un salon à la fois pour les professionnels, les étudiants et le grand public, destiné à promouvoir Linux et l’ensemble de la famille des logiciels libres. Nous avons assisté à son inauguration et rencontré quelques acteurs majeurs du libre. Entrez avec nous !

Image 2 : Paris, Capitale du logiciel Libre

L’inauguration officielle

Paris, Capitale du Libre est un projet mis en place par l’ASS2L (Association des Sociétés de Services en Logiciels Libres), en collaboration avec la Mairie de Paris et sous le haut patronage du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie. C’est ainsi que ce mercredi à 9h, Danielle Auffray (adjointe au Maire de Paris, chargée des Nouvelles Technologies et de la Recherche) et Alexandre Zapolsky (Président de l’ASS2L) ont conjointement inauguré cette édition 2007.

Image 3 : Paris, Capitale du logiciel Libre

Discours d’ouverture

Dans son discours d’ouverture, Alexandre Zapolsky se fait le chantre des solutions libres et ouvertes, vantant les qualités de cette seconde édition de Paris, Capitale du libre comme un évènement européen de référence en la matière. Il en a également profité pour annoncer la naissance à venir de la FNILL (Fédération Nationale de l’Industrie du logiciel Libre), découlant de l’ASS2L actuelle.

Image 4 : Paris, Capitale du logiciel Libre

Le pôle grand public

Le salon se divise en trois parties : l’espace grand public, le pôle professionnel et les salles/amphis de conférences. Les organisateurs ont demandé à des associations de promouvoir les suites et les programmes les plus aboutis du monde libre. Ainsi, l’association APRIL, connue pour sensibiliser les politiques aux technologies libres, est largement présente pour promouvoir et défendre le logiciel libre.

Image 5 : Paris, Capitale du logiciel Libre

Découvrir APRIL

Frédéric Couchet, Délégué Général d’APRIL, nous présente son association. Elle œuvre à faire connaître les vertus du logiciel libre auprès du plus grand nombre. Ainsi, l’association n’hésite pas à interpeler les hommes politiques, y compris dans l’entre-deux tours des élections législatives, en leur faisant signer leur pacte du logiciel libre qui appelle notamment à « encourager les administrations, établissements publics et collectivités territoriales à développer et utiliser prioritairement des logiciels libres et des standards ouverts ».

Image 6 : Paris, Capitale du logiciel Libre

Des espaces open source

L’espace grand public propose une dizaine de postes libres à consulter, aussi bien pour vérifier vos e-mails que pour (surtout) découvrir le best-of du logiciel libre. En exposition, mais aussi en ateliers de découverte, on retrouve pêle-mêle OpenOffice, Ubuntu, Mandriva, Blender, Scribus, etc.

Image 7 : Paris, Capitale du logiciel Libre

Du multimédia libre

En plus de découvrir les applications, le public est invité à visionner des œuvres réalisées depuis des logiciels libres, dont les plus spectaculaires ont été faîtes sous Blender.

Image 8 : Paris, Capitale du logiciel Libre

L’espace pro

Une grande partie du salon est consacrée aux professionnels et à la formation. Parmi les stands les plus actifs, on retrouve la ville de Paris (partenaire privilégié bien évidemment), qui présente son outil interne baptisé Lutèce.

Image 9 : Paris, Capitale du logiciel Libre

Linux omniprésent

Évidemment la star des stars c’est Linux. Aussi il ne faut pas s’étonner de retrouver à tous les coins de table des pingouins de tout poil, à l’image de celui-ci !

Image 10 : Paris, Capitale du logiciel Libre

Des applications pros

L’espace professionnel propose, à l’instar du pôle grand public, de faire découvrir aux visiteurs des logiciels libres adaptés à leur travail. Programmes d’échanges ou de relation avec la clientèle, il y en a pour tout le monde. Démonstration !

Image 11 : Paris, Capitale du logiciel Libre

Conférences off

En parallèle aux conférences données dans l’amphithéâtre du Palais des Congrès, ces journées sont marquées par de passionnants débats “off” réunissant quelques-uns des plus grands acteurs du Web en Europe. Ainsi, nous avons pu assister à une conférence sur le rôle joué aujourd’hui par les standards ouverts, avec notamment comme intervenants Tristan Nitot (Mozilla Europe), Sophie Gautier (OpenOffice) et Thierry Stoehr (AFUL).

Image 12 : Paris, Capitale du logiciel Libre

Firefox présent

Après cette conférence, Tristan Nitot a bien voulu répondre à quelques-unes de nos questions. Il nous a notamment fait part de l’importance pour lui de plaider en faveur des formats standards face aux propriétaires de Microsoft. De plus, il est important pour Firefox de se faire connaître, même s’il avoue évoluer ici en terrain conquis. Pour lui, il est primordial que Firefox gagne encore davantage de parts de marché, non pas pour assoir sa position, mais pour garantir le pluralisme et l’ouverture vers des solutions libres. Pour plus d’informations sur le salon (et celui à venir l’an prochain), rendez-vous sur le site officiel de Paris, Capitale du Libre. Enfin, découvrez toutes nos photos de Paris, Capitale du libre 2007 dans notre album photo dédié.