Accueil » Actualité » PC portables : on achète moins mais plus cher

PC portables : on achète moins mais plus cher

2018 n’aura pas été une année faste pour le marché informatique. Avec un chiffre d’affaires de 5,2 milliards en baisse de 4% par rapport à l’année précédente, le secteur est cette année encore en recul.

D’après les chiffres que vient de publier Gfk pour l’année 2018, ce sont quasiment toutes les catégories de produits qui sont impactées. Moins11% pour le stockage, moins 4% pour l’impression et -6% pour le matériel informatique. Seuls les équipements réseau, les périphériques et les accessoires tirent leur épingle du jeu.

Image 1 : PC portables : on achète moins mais plus cher

Mais si le marché en volume est à la baisse, le prix moyen des produits vendus est plutôt à la hausse. Une tendance que l’on retrouve sur d’autres secteurs des nouvelles technologies (smartphones, drones…) et que Gfk qualifie de « premiumisation ». Ainsi les PC portables gamers voient leur prix moyen augmenter pour atteindre 1040€ soit9% de plus que l’an dernier.

Les PC portables apparentant à la catégorie des « hautes performances » voient aussi leur prix moyen augmenter pour atteindre 939€ soit une augmentation de5%. Par hautes performances, Gfk entend les ordinateurs portables qui embarquent l’un de ces processeurs : Core i5, i6, i7, Xeon, Ryzen 5 et 7.

Enfin dernier segment à profiter de cette tendance, les ordinateurs portables ultrafins (ultrabooks) qui profitent d’une augmentation en valeur de 16% avec un prix moyen observé de 646€. 

>>> Lire notre Comparatif des meilleurs PC portables par marque

Image 2 : PC portables : on achète moins mais plus cher

Le Black Friday, un rendez-vous incontournable

Mais si les Français sont prêts à payer plus cher pour s’équiper d’un ordinateur portable, ils vont cependant chercher les meilleurs prix. En effet, d’après Gfk, la saisonnalité d’achat a évolué.

C’est autour du BlackFriday et des périodes de soldes (FrenchDays…) que se concentrent les achats, même si Noël reste un incontournable. Les Français auront dépensé pas moins de 1 milliard d’euros pendant le Black Friday 2018 dont 50% du chiffre d’affaires est concentré en Informatique etTélécoms.