Accueil » Actualité » Une IA sait mieux mentir qu’un humain quand elle joue aux cartes

Une IA sait mieux mentir qu’un humain quand elle joue aux cartes

Image 1 : Une IA sait mieux mentir qu'un humain quand elle joue aux cartes

Que l’intelligence artificielle soit aussi performante dans les jeux basés sur la connaissance et le raisonnement est tout à fait logique. Par contre, des tests ont aussi démontré sa capacité à bluffer. Des joueurs de poker professionnel ont joué 120 000 mains contre Libratus, une IA conçue par l’Université Carnegie. Au final, ils ont perdu près de 1,76 million de dollars.

Une aubaine pour les parieurs sportifs

L’apprentissage automatique s’est considérablement développé au cours de ces dernières années. Watson (IBM) a remporté une victoire éclatante au Jeopardy en 2011. Plus tard, AlphaGo (Google) a battu le plus grand champion de Go. En 2017, AlphaZero a largement remporté son duel contre Stockfish 8, un programme champion du monde des Échecs. Pourtant, il n’a passé que 4 heures pour apprendre les règles du jeu. Même s’il a dépensé plus de temps pour maîtriser Dota 2, il a réussi à battre des joueurs amateurs en 2018.

Aujourd’hui, les journalistes et les parieurs sportifs ont une large base de statistiques avancées à leur disposition. La plateforme « Swarm intelligence » d’Unanimous figure parmi les plus célèbres. Elle a notamment prédit le score de la victoire des New England Patriots au Superbowl de 2017. Elle a aussi deviné 11 des 18 gagnants des Oscars la même année.

Néanmoins, les professionnels du secteur reconnaissent que tous ne sont pas quantifiables. Ainsi, les excellents joueurs exécutent le geste qu’il faut au bon moment. Autrement dit, leur positionnement et leur comportement peuvent complètement changer le cours d’un match.

>>> Lire aussi : Cette intelligence artificielle recrée des visages plus vrais que nature