Accueil » Actualité » Facebook et Instagram font le ménage dans leurs membres

Facebook et Instagram font le ménage dans leurs membres

Facebook bannit une commentatrice politique canadienne d’extrême droite et plusieurs groupes nationalistes blancs canadiens de ses réseaux sociaux.

Après la diffusion en direct du massacre de 50 musulmans en Nouvelle-Zélande, Facebook a fait face à une pression considérable des gouvernements du monde entier pour lutter contre les discours de haine et messages racistes. Depuis l’incident, le réseau social s’efforce de mettre un terme à toute violation de ses politiques en renforçant notamment les capacités de détection de son intelligence artificielle.

Cette semaine, Facebook frappe fort en ciblant directement des individus. Faith Goldy, commentatrice politique canadienne d’extrême droite et ancienne candidate à la mairie de Toronto, a récemment été exclue de la plateforme. Elle avait été sous le feu des critiques la semaine dernière après avoir publié une vidéo affirmant que « l’extinction européenne est imminente ». Plusieurs groupes nationalistes blancs canadiens ont également été bannis des deux réseaux sociaux.

Image 1 : Facebook et Instagram font le ménage dans leurs membres

Un représentant de Facebook a confirmé que ces individus ou groupes avaient été interdits pour violation des règles de l’entreprise contre «les individus et les organisations dangereux». Un porte-parole de Facebook a publié un communiqué déclarant : « Les individus et les organisations qui propagent la haine, attaquent ou appellent à l’exclusion d’autres personnes sur la base de leur identité même n’ont aucune place dans nos services ».