Accueil » Actualité » Philips prépare son système anti-copies

Philips prépare son système anti-copies

Philips Electronics a annoncé mardi être à six mois de lancer un système empéchant les copies illégales. Ce nouveau système devrait permettre aux utilisateurs de lire normallement les CDs et DVDs sans être géné par la protection.

Philips espère que le système nommé DRM (digital rights management) en cours de développement par Intertrust, qu’ils possèdent conjointement avec Sony, remplacera le choix confus de systèmes de propriété industrielle.

Source : ECHU.ORG

Les boutiques de musique qui ont ouvert sur Internet cette année, utilisent des méthodes DRM différentes pour protéger les chansons contre les copies illégales. Seulement les clients ne peuvent alors que lire la musique sur des CDs, des ordinateurs et des MP3s qui supportent le même système DRM.

« Les clients souhaitent un système ouvert, et l’industrie aussi » a déclaré Ruud Peters, de Philips, à l’agence de presse Reuters.

Microsoft, par exemple, a ouvert des boutiques de musique sur Internet et vend de la musique encodée de telle manière qu’elle ne peut être lue que par Windows Media Player.

Ce lecteur peut être installé sur n’importe quel ordinateur personnel, et Microsoft a déjà entamé des négociations pour que des constructeurs intégrent Windows Media Player sur de nombreuses machines (aussi bien PCs, que lecteur MP3s etc).

Ruud Peters a ajouté dans sa déclaration que l’industrie électronique reconnait que le lecteur de Microsoft est excellent, mais que les fournisseurs ne veulent pas être dépendant du géant américain. Ils ont besoin d’un système indépendant.

« DRM est un accélérateur qui va booster les ventes de médias numériques puisque les sociétés seront convaincues que leur contenu est protégé. Ca ne devrait en aucun cas être une arme pour la compétitivité » a ajouté Peters.

Peters espère que ce système devrait être disponible d’ici six mois. Dés sa sortie, le nouveau système DRM sera adopté par de nombreuses sociétés comme des distributeurs de films, musiques etc. En effet Philips veut s’assurer qu’à son lancement, le système sera supporté par quasiment tous les distributeurs afin de ne pas géner les consommateurs finaux.