Accueil » Actualité » Photo : Nikon travaillerait sur un appareil hybride plein format

Photo : Nikon travaillerait sur un appareil hybride plein format

Image 1 : Photo : Nikon travaillerait sur un appareil hybride plein formatLe Nikon 1 J5, sorti en avril 2015

Alors que Sony était jusqu’à présent l’un des seuls constructeurs sur le secteur des appareils photo hybrides plein format, il pourrait être prochainement rejoint par Nikon. C’est en effet ce qu’a indiqué mercredi dernier Tetsuro Goto, responsable R&D de Nikon.

>>> Consultez notre guide d’achat des meilleurs hybrides

Depuis l’évènement des appareils photo hybrides, les innovations en termes d’appareil photo se font essentiellement au niveau de la qualité et de la résolution vidéo. Cependant, il existe un point technique qui ne cesse d’évoluer depuis quelques années, sous l’impulsion notable de Sony : la taille des capteurs. En effet, la gamme Sony Alpha 7 intègre des capteurs plein format, c’est-à-dire de 24 par 32 mm. Un format identique à celui des pellicules analogiques et qui permet notamment de profiter d’une grande luminosité et d’effets de flou d’arrière-plan particulièrement esthétiques.

Si Sony était jusque-là le seul constructeur à proposer ce type de capteur sur ses appareils hybrides, Nikon pourrait faire prochainement de même, comme l’a indiqué le directeur de la recherche du constructeur japonais, Tetsuro Goto, dans une interview accordée au site Xitek : « La tendance actuelle des appareils, le plein format, est une direction. Si Nikon continue sur les hybrides, ça sera avec le plein format ».

Nikon a été le premier constructeur photo à adopter le format hybride avec le Nikon 1 en 2011. Depuis, le japonais a multiplié les gammes et propose désormais plusieurs types d’appareils sans miroir comme le Nikon 1 J5, capable de filmer en 4K, le Nikon 1 V3, pour les photographes experts, ou le Nikon 1 S2, commercialisé à un prix abordable de moins de 450 euros. Cependant, Nikon n’a pas sorti d’appareil hybride depuis le J5, en avril 2015, le constructeur préférant s’orienter vers le marché des boîtiers reflex. Comme l’indique Tetsuro Goto, un retour sur le marché hybride passera donc forcément par un rehaussement de la qualité d’image, avec notamment un capteur plein format.