Accueil » Actualité » La Chine aurait hacké l’US Navy

La Chine aurait hacké l’US Navy

Image 1 : La Chine aurait hacké l'US Navy

Le FBI et le département de la justice accusent deux individus, Zhu Hua et Zhang Shilong. Ils appartiendraient à un groupe de hackers financés par l’État chinois. Ils ont réussi à accéder à des informations personnelles appartenant à 100 000 marins. Les détails portent notamment sur le nom, les numéros de téléphone et de sécurité sociale.

Un piratage de grande ampleur

Selon les documents disponibles, le groupe est connu sous le nom d’Advanced Persistent Threat 10 (APT 10) ou Cloudhopper. Les membres ont accédé à plus de 90 ordinateurs appartenant à des entreprises ou des organismes gouvernementaux. Plus de 12 États sont concernés par cette campagne d’intrusion massive organisée entre 2006 et 2018.

En plus des données personnelles, les pirates ont aussi obtenu des informations commerciales et technologiques confidentielles. Autrement dit, la Chine connaitrait beaucoup de détails relatifs à la défense américaine. Elle pourrait aussi localiser facilement les marins de l’US Navy.

Interrogée par TNW, la porte-parole de l’US Navy n’a pas fourni des détails supplémentaires. Comme l’enquête est en cours, elle a affirmé que ceux qui souhaitent obtenir plus d’informations doivent contacter le département de la justice.

>>> Lire aussi : Pourquoi vos ordinateurs intéressent les pirates ?