Accueil » Actualité » Le Pixel 6 pourrait être le premier smartphone avec un processeur Google

Le Pixel 6 pourrait être le premier smartphone avec un processeur Google

Le flagship de Google en 2021, le Pixel 6, pourrait bien apporter des nouveautés significatives pour les smartphones du fabricant américain. Les nouveaux projets de Google laissent penser que le smartphone pourrait se passer des processeurs de Qualcomm.

Google redouble d’efforts en matière d’investissement dans le secteur du silicium et réduit ses activités dans le domaine des cartes mères pour se concentrer sur les processeurs.

Google Pixel 5 en couleur « Subtilement sauge » – Google
Google Pixel 5 en couleur « Subtilement sauge » – Crédit : Google

La société a engagé un nouveau vice-président de l’ingénierie, Uri Frank, pour diriger une équipe de conception axée sur les processeurs. Google fait donc appel à un cadre expérimenté de l’industrie des puces, qui a passé plus de vingt ans chez Intel, où il a occupé divers postes d’ingénieur avant de devenir vice-président du Design Engineering Group, sa dernière fonction avant de quitter la société au début du mois.

La nouvelle équipe de Google est constituée de 2000 personnes. Celles-ci seront réparties entre l’Israël, les États-Unis et l’Inde. Dans un billet publié sur le blog Google Cloud, l’entreprise déclare qu’il n’est « plus suffisant » de combiner des éléments sur une carte mère avec la latence inhérente à la connexion des fils.

Google pourrait bientôt faire produire ses propres puces, comme Apple

« Pour obtenir de meilleures performances et consommer moins d’énergie, nos charges de travail exigent une intégration encore plus poussée dans le matériel sous-jacent« , déclare Google. L’entreprise américaine pourrait alors bientôt faire produire ses propres puces, qui seront davantage optimisées pour ses appareils Pixel.

On imagine que le Pixel 6 pourrait être le premier smartphone de Google à être équipé par une de ces puces personnalisées, plutôt que par un Snapdragon de Qualcomm. Cela permettrait à Google de concurrencer les puces A14 d’Apple en matière d’efficacité énergétique. Cependant, comme il faut plusieurs années pour concevoir de tels processeurs, il serait plus réaliste d’attendre une telle puce sur un smartphone de Google en 2022 ou 2023. Pour l’instant, on sait que le Pixel 5a, le futur smartphone de l’entreprise, sera équipé d’une puce de Qualcomm.

Google pourrait doter son Pixel 6 d’autres améliorations significatives, comme un poinçon central et des vidéos selfie en 4K. Le smartphone milieu de gamme de Google pourrait aussi être le premier à être équipé d’une caméra sous l’écran, comme l’avait révélé un brevet en fin d’année dernière.

Source : BGR