Accueil » Actualité » Porsche présente la Taycan 4S, version plus « abordable » de sa voiture électrique

Porsche présente la Taycan 4S, version plus « abordable » de sa voiture électrique

Après ses Taycan Turbo et Taycan Turbo S, Porsche revient avec une version plus modeste et moins onéreuse de sa première voiture électrique. La Taycan 4S de base perd donc presque 100 ch, mais en contrepartie n’est affichée « qu’à » 108 632 euros.

Lancée un peu plus tôt dans l’année, la Taycan Turbo a comme seul vrai défaut son prix : avec un billet d’entrée à 155 552 euros, on est presque deux fois au dessus du prix d’une Tesla Model S. La nouvelle 4S vient donc compléter par le bas le portefeuille du constructeur de luxe, sans toutefois (trop) rogner sur les performances.

Image 1 : Porsche présente la Taycan 4S, version plus "abordable" de sa voiture électrique

Une Porsche électrique (presque) abordable

Côté puissance, là où les Turbo et Turbo S affichent 616 ch en versions de base, et jusqu’à 680 ch et 751 ch respectivement au maximum, la 4S ne grimpe qu’à 522 chevaux au maximum en version de base (79,2 kWh), et jusqu’à 563 ch avec l’option « Performance battery plus » (93,4 kWh).

Une Tesla Model S modifiée explose le record de Porsche au Nürburgring

L’autonomie passe quant à elle de 407 km (cycle WLTP) à 463 km. Quelle que soit la version, cette 4S atteint les 250 km/h et passe de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes. A titre de comparaison, la Taycan Turbo S mets 2,6 secondes seulement pour atteindre les 100 km/h.

Porsche a également fait quelques retouches au niveau du design de cette Taycan 4S. On notera par exemple la présence de jantes de 19 pouces ou les étriers peints en rouge. Le châssis et les suspensions restent en revanche les mêmes, mais le poids diminue un peu. Les premiers modèles devraient débarquer chez les concessionnaires dès le début de l’année prochaine. Vous avez donc encore le temps d’économiser pour en acheter une.

Porsche et Boeing développent la voiture volante électrique du futur

Source : TechCrunch