Accueil » Actualité » Porsche va développer ses propres batteries pour ses voitures électriques

Porsche va développer ses propres batteries pour ses voitures électriques

Porsche continue sa transition vers l’électrique. Le constructeur vient d’annoncer la création d’une coentreprise appelée Cellforce. Son but ? Concevoir et fabriquer des cellules de batteries pour ses voitures.

L’enjeu est de taille pour Porsche. La coentreprise nouvellement créée a pour ambition de développer des cellules de batteries munies d’anodes au silicium. L’avantage serait alors de gagner en poids et en taille, grâce notamment à densité de puissance plus importante.

Porsche Taycan Turbo S - Crédit : Porsche
Porsche Taycan Turbo S – Crédit : Porsche

Le temps de chargement de la batterie serait quant à lui plus rapide. Les futures batteries Porsche auraient en effet une résistance interne amoindrie. Gain en poids et en temps, voilà de quoi améliorer les reproches souvent faits aux voitures électriques. Porsche communique néanmoins ne pas vouloir concurrencer Tesla et sa Gigafactory. Tout l’intérêt de Cellforce est de s’attaquer aux voitures de course sur circuit.

Bien que ses batteries puissent résister à des températures plus élevées, les températures glaciales sont encore un talon d’Achille. Les futures batteries signées Cellforce ne seront pas conçues pour résister à des années d’utilisation intense, et sont de fait plutôt destinées à la course automobile. Cette dernière aussi est en train de vivre sa transition vers l’électrique.

Porsche n’est pas contre une extension de l’usine de batteries

Qui dit course automobile dit nécessairement demande moins importante que pour le grand public. L’usine de Cellforce n’est donc en aucun cas une réponse à la Gigafactory de Tesla. Michael Steiner, responsable de R&D chez Porsche, dit envisager « […] une capacité de production d’environ 100 mWh/an. Cela pourrait être plus, mais en terme de voitures cela représente 1000 unités par an. »

La majorité de ces bolides seront dédiés à la course, donc. Porsche assure néanmoins ne pas être contre une extension du projet, dans le but d’équiper des dérivés hautes performances de ses voitures existantes.

Porsche souhaite réussir ce pari en s’associant avec Customcells, une société allemande spécialisée dans le développement de cellules de batteries. Le fruit de cette collaboration s’appelle donc Cellforce, dont Porsche détient à lui seul plus de 83% des parts. Difficile de dire quelle somme d’argent a été mise en jeu, bien que Porsche assure avoir investi plus d’une dizaine de millions d’euros. Dans tous les cas, le gouvernement allemand et l’état fédéral du Baden-Württemberg ont contribué au deal à hauteur de 60 millions d’euros. En contrepartie, l’usine Cellforce devra se situer dans l’état du sud de l’Allemagne, dans les environs de la ville de Stuttgart.

Source : Autoblog