Accueil » Dossier » Portails Web : secouez votre page d’accueil

Portails Web : secouez votre page d’accueil

1 : Des pages Web à tout faire 2 : Présentation des candidats 3 : Des gadgets divers et variés 4 : Tests de rapidité 6 : Combat de personnalisation 7 : Design : votre page en oeuvre d'art 8 : Quelle page pour votre navigateur ?

Simplicité : un mot d’ordre

Voilà un autre point important, surtout lors des premières utilisations : l’accessibilité et la simplicité. Si l’utilisateur ne trouve pas très vite ses repères, il y a peu de chances qu’il revienne sur une page et qu’il continue de l’utiliser.

Vainqueur : Netvibes

Les widgets de NetvibesDifficile de départager les quatre services sur ce point, tant ils redoublent tous d’efforts pour se montrer accessibles. Toutefois, le côté agréable et chaleureux de Netvibes joue vraiment en sa faveur, et le site accueille même l’utilisateur par un petit tutoriel qui explique rapidement à l’utilisateur ce qu’il doit absolument savoir. À l’utilisation, l’internaute n’est jamais vraiment dérouté, et l’interface permet de réorganiser sa page comme on l’entend, très simplement.

Bien que cela soit dû à une certaine absence de fonctionnalités et à un léger dépouillement, force est de reconnaître que l’interface proposée par WindowsNom que portent les systèmes d’exploitation avec interface graphique de Microsoft. Windows est apparu dans les années 80. Il s’agissait alors d’une in… Live a au moins de l’avantage d’être claire et simple d’utilisation. Chaque page dispose d’une couleur différente, et chacune est personnalisable en quelques clics. Les fonctions sont claires, et tout se trouve assez facilement.

Un match serré

Mon Yahoo !, de son côté, propose une interface complète et pratique, mais qui n’est pas forcément très intuitive. Certaines options ne sont pas très simplement accessibles ou visibles au premier coup d’oeil. Le tout reste agréable d’utilisation et ne se montre pas trop déroutant pour l’utilisateur, encore faut-il prendre le temps de trouver ses repères.

La liste de modules d'iGoogleLa dernière place sur cette page revient donc à iGoogle, qui n’est pas forcément compliqué à l’utilisation, mais se montre assez laborieux dans l’ajout d’un nouveau widget, par exemple. L’obligation de recharger la page, qui est absente des services similaires, ralentit quelque peu le processusLe terme Process est un mot anglais habituellement traduit en français, et en langage informatique, par « processus ». Un processus, dans son sens éty…, et se montre surtout moins pratique. Cependant, l’utilisation générale du service reste classique et très simple, la mise en page s’effectuant, comme pour ses concurrents, par de simples glisser-déposer.

Sommaire :

  1. Des pages Web à tout faire
  2. Présentation des candidats
  3. Des gadgets divers et variés
  4. Tests de rapidité
  5. Simplicité : un mot d'ordre
  6. Combat de personnalisation
  7. Design : votre page en oeuvre d'art
  8. Quelle page pour votre navigateur ?