Accueil » Actualité » Pour l’Apple Watch, votre peau doit devenir le mot de passe !

Pour l’Apple Watch, votre peau doit devenir le mot de passe !

La future Apple Watch pourrait introduire ce nouveau système d’authentification. Une méthode plus efficace que le capteur d’empreintes et la reconnaissance faciale ?

La future Apple Watch pourrait introduire ce nouveau système d’authentification. Une méthode plus efficace que le capteur d’empreintes et la reconnaissance faciale ?

apple watch peau mot de passe

Il y a quelques années, la montre connectée d’Apple subissait le courroux de ses utilisateurs tatoués. Son système de détection du poignet peinait en effet à capter les fonctions vitales si la peau de l’usager s’avérait obstruée par l’encre d’un tatouage. Les chercheurs de Cupertino ont fait du chemin depuis puisque votre peau, tatouée ou non, pourrait désormais être considérée comme le prochain système d’identification de l’Apple Watch !

Des rayons infrarouges pour vous reconnaître

Le brevet existe depuis le printemps 2018 mais le développement de cette innovation pourrait connaitre prochainement un réel bond en avant. Des capteurs thermiques seraient placés à même le boitier ou le bracelet de la montre connectée. Une fois attachée à votre poignet, des rayons infrarouges scanneraient alors votre grain de peau, les fissures, les veines et la chaleur de celle-ci mais aussi votre pilosité. Une carte d’identité unique du porteur qui permettrait de déverrouiller l’Apple Watch sans réauthentification à chaque allumage.

>>> Les 10 meilleures smartwatch de 2019

De là à se dire que cette technologie profiterait aux autres produits Apple, il n’y a qu’un pas ! Complémentaire au capteur d’empreintes digitales ou à la reconnaissance faciale, on peut imaginer, par exemple, le prochain iPhone se débloquer via la paume de votre main. Un procédé qui existe d’ailleurs depuis cette année… sur un smartphone Android. Le LGG8 ThinQ vous donne cette possibilité mais n’est pas encore au point, son capteur ToF se montrant capricieux. Espérons qu’Apple puisse améliorer puis démocratiser ce système.