Accueil » Actualité » Pour Samsung, le Galaxy Note 8 est d’ores et déjà « formidable »

Pour Samsung, le Galaxy Note 8 est d’ores et déjà « formidable »

Image 1 : Pour Samsung, le Galaxy Note 8 est d'ores et déjà "formidable"Le Galaxy Note 7, sorti puis retiré des ventes l’an dernier

Si l’on pensait jusqu’à présent que le Galaxy Note 8 était connu sous le nom de code Baikal, il semblerait qu’en interne chez Samsung, la future phablette soit appelée tout simplement « Great » (formidable).

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs smartphones

Comment pratiquer la méthode Coué pour se persuader que son prochain produit connaîtra un véritable succès après une version particulièrement décriée ? Tout simplement en lui donnant un nom de code pour le moins optimiste. C’est la stratégie que semble en tous cas avoir adopté Samsung pour son futur Galaxy Note 8. A en croire les informations du site Sam Mobile, spécialisé sur l’actualité du constructeur, la phablette, attendue pour cet automne, serait baptisée « Great » (formidable) en interne chez le fabricant. Une manière pour Samsung de se rassurer après l’échec retentissant du Galaxy Note 7, retiré de la vente quelques jours après son lancement à cause de batteries explosives. Par ailleurs, outre ce nom de code, Sam Mobile a également pu obtenir le numéro de version du Galaxy Note 8, qui serait SM-N950F. Un identifiant qui n’est généralement pas connu du grand public, mais sert à identifier le smartphone notamment sur des benchmarks.

Enfin, toujours selon le site spécialisé, Samsung n’aurait pas complètement abandonné son Galaxy Note 7. Le constructeur travaillerait encore une fois sur une nouvelle version, utilisant notamment tous les smartphones ayant fait l’objet de retour une fois le rappel lancé. Cette nouvelle version serait en fait un Note 7 recyclé, destiné au marché coréen, avec des composants différents qui devraient assurer, du moins on l’espère, une véritable sécurité aux utilisateurs.

Le futur Galaxy Note 8 devrait être annoncé dans le courant de l’été, avec un lancement probable à la rentrée de septembre.