Accueil » Actualité » Respirer de la poussière de Lune pourrait être cancérigène

Respirer de la poussière de Lune pourrait être cancérigène

Image 1 : Respirer de la poussière de Lune pourrait être cancérigène

Les scientifiques ont récolté des échantillons de poussière lunaire lors des missions Apollo. Une étude publiée par le magazine New Scientist souligne que ces minéraux provoquent la formation de radicaux hydroxyles, une matière favorisant le développement des cancers du poumon.

Les astronautes ont déjà remarqué cette nocivité

Lorsque les astronautes de la NASA se sont posés sur la Lune, ils ont constaté à quel point la surface de ce satellite était hostile. La poussière lunaire maltraitait les combinaisons spatiales et les petits rovers utilisés lors des autres expéditions ont confirmé cette nocivité. Toutefois, les membres de l’équipe n’avaient pas imaginé que cette substance serait aussi dangereuse.

Même une fausse poussière de lune est mortelle

Des scientifiques ont exposé des cellules cérébrales de souris et des cellules pulmonaires humaines à une substance similaire à la poussière lunaire. La majorité n’a pas survécu au contact, plus de 90% des cellules sont mortes.

En l’état actuel des recherches, les moyens de locomotion développés pour la Lune ainsi que les combinaisons étanches constituent une bonne solution. Mais cette nocivité constitue un autre problème, comment empêcher tout contact avec les autres occupants qui pourraient occuper une éventuelle base lunaire ?

Les scientifiques espèrent avoir une solution concrète avant le début des prochaines missions.

>>> Lire aussi : L’Europe et la Chine ont un projet de base lunaire