Accueil » Actualité » Premier vol public pour le drone Volocopter

Premier vol public pour le drone Volocopter

Le Volodrone vient d’effectuer son premier vol en public à Singapour. Le gigantesque drone de Volocopter peut transporter jusqu’à 200 kg sur une distance de 40 km. Sans pour autant abandonner son taxi volant, la firme se diversifie avec un produit qui peut répondre aux besoins de l’industrie, de l’agriculture ou de l’humanitaire.

Image 1 : Premier vol public pour le drone Volocopter

La startup allemande Volocopter continue de travailler sur son projet de taxi aérien autonome, mais elle souhaite désormais étendre son activité à d’autres marchés avec le Volodrone. Il reprend l’essentiel des caractéristiques du Volocopter 2X pour transporter des marchandises ou un équipement spécifique tel qu’un pulvérisateur agricole, du matériel de construction ou un dispositif de secours.

Comme les autres modèles en développement chez Volocopter, le drone est équipé de 18 rotors alimentés par un pack de batteries lithium-ion qu’on peut changer en moins de cinq minutes. Sa vitesse de croisière se situe autour de 80 km/h, mais il peut atteindre une vitesse de pointe de 110 km/h. Il peut surtout transporter jusqu’à 200 kg sur une distance de 40 km.

Le Volodrone vient d’effectuer son premier vol public au-dessus de Marina Bay à Singapour. L’engin est capable de voler seul, mais c’est un pilote qui en a pris les commandes pour la démonstration. Aucune date de commercialisation n’a encore été annoncée, Volocopter a seulement indiqué « dans un avenir proche ».

Volocopter se diversifie pour concurrencer Uber et Google Wings

Depuis sa création en 2011, Volocopter se concentre sur le transport de personne. Un secteur déjà occupé par de nombreux acteurs, notamment Uber qui développe des aéronefs en partenariat avec l’US Army, Rolls Royce qui travaille sur un projet de taxi volant, et Bell qui a présenté son drone au dernier CES

Avec le volodrone, la firme s’attaque à un nouveau marché. Lui aussi est très concurrentiel, mais alors qu’Uber livre des commandes McDonald’s par drone, et que Google Wings transporte des médicaments et des commandes FedEx, l’appareil de Volocopter est en mesure d’emporter des charges beaucoup plus lourdes, pour l’agriculture, la construction, ou l’industrie. Des marchés qui pourraient permettre à l’entreprise de générer des revenus plus rapidement, d’autant plus que le transport de personne arrivera très probablement après le transport de marchandises.

Source : Volocopter