Accueil » Actualité » La première sonde israélienne envoyée sur la Lune rate son atterrissage

La première sonde israélienne envoyée sur la Lune rate son atterrissage

« Berechit », le premier engin spatial israélien à destination de la Lune s’est écrasé.

Avec cette mission, l’état israélien espérait devenir le quatrième pays à atterrir sur la Lune, après la Russie, les États-Unis et la Chine.

Malheureusement, les ambitions d’Israël se sont écroulées hier, alors que le moteur de la sonde baptisée Berechit est tombé en panne quelques minutes seulement avant l’alunissage. Les détails techniques de l’incident n’ont pas encore été expliqués. Berechit avait toutefois réussit à commencer sa descente vers la surface lunaire, lorsque l’équipe au sol a perdu la communication avec la sonde.

Image 1 : La première sonde israélienne envoyée sur la Lune rate son atterrissage
Image prise par la sonde avant sa tentative d’atterrissage. Crédit photo: The Times of Israel

L’engin avait été lancé le 22 février par l’entreprise privée SpaceIL, qui aurait été la première société au monde à faire atterrir un engin privé sur la Lune, les missions étrangères précédentes ayant toutes été financées par les gouvernements.

Un défi manqué donc, mais Israël ne s’avoue pas vaincu. « Si vous ne réussissez pas la première fois, vous essayez encore. », a déclaré hier le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Il a ajouté que le pays prévoyait une nouvelle tentative d’ici deux ou trois ans. D’ici là, d’autres pays auront sûrement tenté leur chance, puisque l’Inde et le Japon ont déjà annoncé deux missions lunaires prévues entre 2020 et 2021.

>>> Lire aussi : La Nasa retournera sur la Lune d’ici 5 ans