Accueil » Actualité » Les caméras de sécurité Ring d’Amazon au centre d’un scandale

Les caméras de sécurité Ring d’Amazon au centre d’un scandale

Image 1 : Les caméras de sécurité Ring d'Amazon au centre d'un scandale

Sam Biddle a publié les résultats de son enquête au sein du magazine The Intercept. L’entreprise a réfuté l’hypothèse selon laquelle ses employés espionneraient ses clients. Pourtant, d’après les précisions fournies par des personnes connaissant les pratiques de la compagnie, des équipes possédant un « accès privilégié » auraient la possibilité de le faire. Concrètement, ils pourraient visionner les enregistrements et accéder aux capteurs à partir de l’adresse mail.

Ring chercherait à améliorer son produit

Selon le magazine, cette autorisation spéciale aurait été accordée à une équipe basée en Ukraine. La procédure visait à corriger les défaillances relatives au système de reconnaissance faciale et des objets. En décembre dernier, des propriétaires se sont plaints du fait que l’alerte sonnait pour des causes insignifiantes telles que le passage d’une voiture.

Jamie Siminoff, le fondateur de la compagnie, aurait validé cette autorisation en 2016. Cependant, il a clairement nié cette supposition. Il a également précisé avoir « délégué aux cadres supérieurs la décision de rendre les flux vidéo des clients disponibles« .

Ring n’est pas à ses premiers soucis. Une faille de sécurité a permis aux utilisateurs de conserver l’accès même si le mot de passe a changé. Bien que l’entreprise ait signalé une correction, le problème aurait persisté.

>>> Lire aussi : Caméra de surveillance IP, quelle est la meilleure ?