Accueil » Actualité » Project Soli : le contrôle gestuel selon Google obtient le feu vert de la FCC

Project Soli : le contrôle gestuel selon Google obtient le feu vert de la FCC

Image 1 : Project Soli : le contrôle gestuel selon Google obtient le feu vert de la FCC

En 2018, les objets se sont définitivement infiltrés dans nos foyers. Nous pouvons les contrôler à travers nos assistants vocaux et les interfaces tactiles sont plus faciles à utiliser que jamais. Google, avec son Project Soli, voudrait encore plus nous faciliter la vie. L’objectif de la compagnie est de nous laisser contrôler tous nos gadgets sans jamais avoir besoin de les toucher.

>> Google lance Canvas, une app de dessin en ligne

Pour ce faire, la compagnie utilise une technologie de détection des mouvements de la main et des doigts par radar. Pour continuer de développer ce procédé initié en 2015, le géant de la recherche a besoin d’augmenter la puissance des radars utilisés. Considérant que l’invention de Google servait l’intérêt général et représentait un faible danger pour la santé publique, la FCC (Commission fédérale des communications) américaine a donné son approbation : la compagnie pourra utiliser son radar à des fréquences situées entre 57 et 64 GHz.

>> Smartplug : quelle est la meilleure prise électrique connectée ?

Le Project Soli permettra d’améliorer l’interface gestuelle des appareils ne disposant pas d’un affichage assez grand et devrait en particulier bénéficier au public à mobilité réduite ou ayant des problèmes d’élocution. Le capteur Soli détecte les mouvements en 3D. Il sera donc possible d’appuyer sur un bouton virtuel ou d’augmenter le volume en tournant un bouton imaginaire entre le pouce et l’index, par exemple. Il pourra être intégré dans les smartphones, ordinateurs et divers autres objets connectés. Mieux encore, il pourra être intégré dans les vêtements et pourra même être utilisé à bord d’un avion.

>> Google Assistant est toujours le meilleur, mais l’écart se réduit