Accueil » Actualité » Un usage excessif des smartphones déforme les millenials

Un usage excessif des smartphones déforme les millenials

Image 1 : Un usage excessif des smartphones déforme les millenials

L’usage excessif des appareils mobiles modifierait-il la physionomie des millenials ? Une étude réalisée par David Shahar et Mark G. L. apportent une réponse positive à cette question. Certains individus de cette classe souffrent d’une protubérance occipitale externe élargie.

Une évolution reliée au changement de posture

À première vue, l’affection ressemble à une petite corne située sur la base du crâne. Elle survient chez des personnes âgées de 18 à 30 ans. Dans le passé, elle concerne seulement les seniors. Les chercheurs expliquent cet avancement par une adaptation de l’organisme à la vie moderne. En effet, beaucoup de personnes passent beaucoup de temps à regarder en bas, vers l’écran de leur téléphone, leur cou est ainsi tordu.

Même si la protubérance ne constitue pas un danger pour l’organisme, sa présence souligne que la tête et le cou sont fortement sollicités. Ces derniers temps, les témoignages relatifs au syndrome du « cou texto » se sont multipliés. L’utilisationexcessive des technologies mobiles, comme les smartphone et les tablettes, amplifie le phénomène.  

>>> Les lumières LED mauvaises pour la santé et l’environnement