Accueil » Actualité » Quand Facebook veut prendre soin de votre santé

Quand Facebook veut prendre soin de votre santé

Facebook lance un nouvel outil pour vous aider à prendre soin de votre santé. Baptisé « Santé Préventive », il fournit aux utilisateurs des conseils et des rappels pour effectuer leurs visites de contrôle et soins médicaux importants.

L’outil est intégré à l’application mobile de plateforme. Il n’est pour l’instant disponible qu’aux États-Unis, mais le groupe prévoit déjà de le faire traduire en plusieurs langues pour le lancer dans d’autres pays.

Image 1 : Quand Facebook veut prendre soin de votre santé

Facebook vous conseille sur votre santé

En se basant sur l’âge et le sexe, l’application effectue des recommandations sur des examens médicaux à faire tels que le bilan de cholestérol, les électrocardiogrammes ou encore la mesure de la pression sanguine. Tous ces conseils s’appuient sur des données provenant d’organisations de santé reconnues. Aux États-Unis, il s’agit par exemple de l’American Heart Association ou de l’American Cancer Society. Il fournit également une liste de tous les professionnels de santé proches de l’utilisateur, en fonction de sa localisation. Des rappels s’affichent sur un calendrier, sur lequel on peut ajouter ses rendez-vous et les marquer comme effectués.

Image 2 : Quand Facebook veut prendre soin de votre santé

Avec tous les scandales à la vie privée que le groupe a traversés ces derniers mois, beaucoup d’utilisateurs risquent d’être hésitants à l’idée de dévoiler leur carnet de santé à Facebook. La société tente néanmoins de rassurer et explique qu’aucune donnée ne sera partagée avec des entreprises tierces. « Les informations que vous fournissez sont stockées de manière sécurisée et l’accès est limité à un groupe de personnes chez Facebook qui travaillent sur le produit ou entretiennent nos systèmes. », annonce le communiqué officiel.

Vivre sans Facebook serait bon pour le moral et c’est prouvé scientifiquement

Plusieurs applications de santé ont été récemment montrées du doigt par des associations de protection des consommateurs. Certaines partageraient d’ailleurs des informations très intimes avec le géant Facebook, qui utiliseraient les données à des fins publicitaires. Cette fois, le réseau social promet qu’il « ne montrera aucune annonce basée sur les informations provenant de Prévention Santé ».

Source : Facebook