Accueil » Actualité » Quand les virus font voeux de chasteté

Quand les virus font voeux de chasteté

Il est bien loin, le temps où les virus s’invitaient par mail entre deux photos de jeunes créatures complètement dénudées. Aujourd’hui, nous risquons d’assister au revirement d’une mode : les virus ne prônent plus le warez, la pornographie ou la destruction, mais l’antipiratage et l’amour de son prochain…

C’est une tendance qui semble se généraliser : les virus continuent d’effacer des fichiers de votre disque dur, mais ne ciblent plus du tout le même genre de documents. Ainsi, nous vous parlions il y a peu d’un virus qui se chargeait d’effacer tous les fichiers vidéo de votre disque dur, des fois que vous y stockiez illégalement des centaines de divx. Aujourd’hui, Sophos envoie une alerte sur l’un de ces virus peu habituels (remarquez, ils le deviennent, habituels). Nommé « trojerazera » (un sombre cocktail de trojan, erase (effacer en anglais) et shareaza, nous supposons), le virus, une fois dans la machine, se charge d’effacer toutes les images à caractère pornographique qu’il voit sur le disque dur, et vide les dossiers P2P de leur contenu warez et musical. On sent déjà que certains disques durs vont se vider de moitié après le passage de cette bestiole…

Source : The Inquirer