Accueil » Actualité » Quantum Azure : des ordinateurs quantiques bientôt disponibles sur le cloud Microsoft

Quantum Azure : des ordinateurs quantiques bientôt disponibles sur le cloud Microsoft

Microsoft vient d’annoncer le lancement de Quantum Azure, le service de son cloud dédié aux ordinateurs quantiques. Contrairement à ses concurrents, la firme ne se limitera pas à une seule plateforme, mais proposera trois types de machines et divers outils de développement.

Image 1 : Quantum Azure : des ordinateurs quantiques bientôt disponibles sur le cloud Microsoft

À l’occasion de sa conférence annuelle Ignite, Microsoft vient d’annoncer le lancement d’un nouveau type de service sur le cloud Azure. La firme va mettre à disposition des ordinateurs quantiques sur sa plateforme Azure très prochainement, sans préciser la date exacte. 

Le nouveau service nommé Quantum Azure sera réservé à une clientèle particulière choisie par Microsoft. Malgré une puissance de calcul sans précédent, les machines actuelles ne sont capables de résoudre que certains types de problèmes dans des domaines spécifiques, tels que la recherche opérationnelle ou le chiffrement. 

Quantum Azure annonce le futur des ordinateurs quantiques

IBM propose déjà des ordinateurs quantiques à la location depuis 2016. Google a également prévu de commercialiser une offre similaire prochainement. Quantum Azure se distingue en proposant une approche différente qui semble plus proche de ce que seront les services de cloud computing avec des ordinateurs quantiques.

Contrairement à ses concurrents, Quantum Azure ne se limite pas à un type de plateforme. Microsoft s’est associé avec le conglomérat d’ingénierie Honeywell et les startups IonQ et QCI pour proposer trois prototypes d’ordinateur quantique. Les développeurs pourront bien sûr utiliser les outils de programmation quantiques Microsoft, mais aussi ceux d’IBM ou de Google. Une ouverture qui s’explique aussi par le fait que Microsoft n’a pas développé de matériel quantique. 

Le positionnement de Microsoft présente également des avantages pour les fabricants d’ordinateurs quantiques. L’accès au cloud Microsoft leur permet de vérifier le fonctionnement de leurs machines en conditions réelles, mais surtout de les mettre à disposition. Peter Chapman, PDG d’IonQ, déclare « Cela nous permet de nous concentrer sur ce que nous faisons de mieux, c’est-à-dire fabriquer les meilleurs ordinateurs quantiques de leur catégorie ».  Avec Quantum Azure, Microsoft s’écarte de la course à la suprématie quantique menée par Google pour proposer une offre et des services qui préfigurent l’avenir des ordinateurs quantiques.

Source : Wired