Accueil » Actualité » Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?

Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?

Adobe Creative Cloud est une suite de logiciels et outils destinés aux graphistes, aux photographes etc. Pour mieux comprendre son intérêt, nous l’avons mis au défi.

S’il n’est plus utile de présenter Adobe, il n’en est pas forcément de même pour sa suite Creative Cloud. Bien sûr, les créateurs connaissent évidemment ces deux lettres « CC » qui suivent les noms de nombreux logiciels tels que Photoshop CC, Illustrator CC, InDesign CC, etc. Mais le grand public aussi peut trouver un intérêt à connaître et utiliser Creative Cloud.

Adobe Creative Cloud en bref

Image 1 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?

Il s’agit d’une suite de logiciels, d’applications et d’outils en ligne dédiés à la création. C’est une trousse comprenant tout ce qui est nécessaire, et plus encore, pour combler tous les besoins des graphistes, photographes, vidéastes, illustrateurs, etc. La suite comporte plus de 90 outils, et si certains sont extrêmement célèbres, tels que Photoshop, Lightroom ou Premiere, d’autres sont inconnus du grand public.

Tous sont pourtant d’une efficacité redoutable. Adobe a accumulé des dizaines d’années d’expérience en tant qu’éditeur de logiciels, et chacune de leur création remplit son office avec brio.

Il n’est pas exagéré de dire que les programmes développés par Adobe sont très souvent considérés comme les standards dans leur catégorie réciproque, que ce soit Photoshop pour l’édition graphique, Illustrator pour le dessin vectoriel, Acrobat pour la création de fichiers PDF, Premiere et After Effects pour le montage vidéo et l’ajout d’effets spéciaux, etc.

Adobe Creative Cloud en chiffres

Image 2 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?

La plus grande révolution de la suite Adobe Creative Cloud est son système de licence. Si depuis plusieurs années, Adobe a abandonné la vente de logiciels à l’unité au profit d’un abonnement avec paiement mensuel ou annuel, Creative Cloud va plus loin en introduisant un unique abonnement permettant l’accès à l’ensemble des logiciels créés par Adobe et ce à un coût raisonnable.

En effet, jusqu’alors, il était nécessaire d’acheter un logiciel puis de payer à nouveau à chaque mise à jour majeure. Cela pouvait être une dépense importante pour un créateur ou une PME, voire un achat impossible pour certains. Grâce au système par abonnement, non seulement la dépense est lissée dans le temps, mais en plus, le coût est très fortement réduit pour ceux qui auraient besoin de plusieurs logiciels. En effet, la formule les comportant tous coûte seulement 60 euros par mois, et même 20 euros pour les étudiants et les professeurs.

Les photographes peuvent choisir la formule qui leur est dédiée. Celle-ci contient Photoshop, Lightroom et de l’espace de stockage sur le cloud. Son prix varie de 12 à 24 euros, pour respectivement 20 Go et 1 To. Il est bien entendu possible de choisir de ne s’abonner qu’à un logiciel, auquel cas le prix de la formule oscille entre 6 et 35 euros par mois.

Il existe une dernière formule un peu différente et qui ne se destine qu’aux professionnels. Elle comporte un abonnement à tous les logiciels ainsi qu’un accès à Adobe Stock pour 10 images mensuelles. Stock est une bibliothèque de médias sous licence tels que des images matricielles ou vectorielles, mais aussi des modèles 3D, des vidéos et même des templates. Elle dispose d’une section Premium avec des images de très haute qualité et une partie Éditorial avec des illustrations d’actualité. Cette formule coûte 96 euros par mois. 

Un autre avantage majeur de cette suite est l’interopérabilité des logiciels. Grâce au cloud, les fichiers en cours d’édition sont disponibles via différents outils sans nécessiter de mise en ligne spécifique. Une photo prise par la version mobile de Lightroom CC sera immédiatement disponible sur Lightroom CC pour ordinateurs. Une image scannée avec Adobe Scan sera instantanément accessible via Acrobat Pro.

De plus, certains outils se retrouvent directement intégrés dans d’autres logiciels. L’exemple probablement le plus parlant et le plus utile est celui d’Adobe Fonts. Ainsi, depuis Illustrator, InDesign, InCopy, etc., l’onglet « trouver davantage » au moment de l’édition d’un texte permet de chercher, télécharger et activer n’importe quelle police de caractère depuis le cloud d’Adobe. Cela permet de gagner du temps, et grâce aux critères de recherche intégrés, de trouver précisément la police désirée.

Adobe Creative Cloud en action

Afin d’illustrer la puissance de la suite, nous allons ensemble créer une publication Instagram vantant les mérites d’une boisson énergisante. Pour cela, nous utiliserons Illustrator, Photoshop, Dimensions etSpark.

Commençons par le logo, sous Illustrator.

Notre marque de boisson sera « Fire » avec une flamme remplaçant le point du « i ». Pour cela, nous utiliserons une nouveauté de la dernière version du logiciel : le mode de dégradés par points. Précédemment, il n’était possible de réaliser que deux types de dégradé : linéaire et radial. Illustrator CC 2019 introduit celui par point et par ligne. Prenons un cercle que nous déformons en flamme stylisée. Il suffit ensuite de choisir l’outil « Dégradés de couleurs », puis de cliquer sur « Dégradé de forme libre » dans l’onglet de propriétés. Chaque clic sur la forme ajoutera un point de couleur qu’il est possible de déplacer. Ensemble, ils permettent de créer un dégradé orange vers jaune sur chaque pic de notre petite flamme.

Image 3 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?
Le dégradé par points d’Illustrator CC 2019/© Adobe

Ensuite, nous allons ajouter du texte et pour cela nous utiliserons une autre nouveauté, l’intégration d’Adobe Fonts au sein d’Illustrator. Cliquons sur l’outil « Texte », et automatiquement le texte « Lorem Ipsum » va apparaître.

Modifions-le en « Fire ». Mais il nous faut maintenant trouver une police convaincante pour le logo. Pour cela, en cliquant sur « Trouver davantage », nous avons accès à l’ensemble de la bibliothèque de polices de caractère d’Adobe. Il est possible d’utiliser des critères de recherche pour trouver certaines polices particulières, telles que les décoratives, les larges, celles qui ont un sérif, etc. Arrêtons notre choix sur la police BDJupiter Stencil Bold. Il suffit de cliquer sur l’icône cloud pour la télécharger et l’activer.

Image 4 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?
Ajouter une nouvelle police dans Illustrator CC 2019/©Adobe

Après quelques ajustements de placements, de couleurs et de dimensions de l’espace de travail, notre logo est fin prêt.

Maintenant, nous allons retravailler notre image de fond avec Photoshop.

L’image de base est un montage d’un astronaute flottant dans l’espace. Toutefois, nous devons modifier ce photomontage pour deux raisons. La première est que la main placée en avant devrait être sa main droite afin de mieux correspondre à la mise en scène finale. La seconde est que les ombres et couleurs de la combinaison de correspondent pas du tout aux couleurs et à la position du soleil derrière la Terre.

Nous allons donc commencer par effectuer une symétrie horizontale du personnage. Pour cela, il existe, dans Photoshop CC 2019, une fonction dédiée et très efficace. Cliquons sur l’outil « Sélection rapide » puis sur le bouton « Sélectionner un sujet ». L’intelligence artificielle d’Adobe va alors analyser l’image et chercher la présence d’une personne et en sélectionner les contours. Force est de constater que cela fonctionne parfaitement dans notre cas. Une fois l’astronaute sélectionné, il suffit d’effectuer une symétrie d’axe horizontal, Photoshop comblera automatiquement les manques en arrière-plan.

Image 5 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?
Utiliser la sélection de sujet dans Photoshop CC 2019/©NASA —  Adobe

Pour corriger la couleur de la combinaison, sans perdre la sélection, cliquons sur Image > Couleur automatique. Cela va retirer le ton bleuté de la combinaison. Pour autant, la couleur du soleil apparaît rose sur l’image, il convient donc de modifier la teinte trop blanche de la tenue de notre astronaute. Pour cela, créons un nouveau calque. Toujours avec la sélection, nous allons la remplir avec un dégradé linéaire horizontal de rose à transparent.

Le rendu devrait déjà être meilleur, mais pour l’améliorer encore, nous allons utiliser une petite nouveauté de Photoshop CC 2019 : la visualisation en temps réel des modes de fusion. Plaçons-nous sur le calque dernièrement créé, le mode Normal rend l’image un peu trop plate, alors faisons défiler les suivants. Précédemment, il fallait sélectionner puis valider chaque mode pour en voir le résultat. Ce n’est plus aujourd’hui nécessaire et c’est un précieux temps gagné. Le meilleur résultat est obtenu avec « Lumière crue ». Sauvegardons notre image.

Image 6 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?
Les modes de fusion de Photoshop CC 2019/© NASA —  Adobe

Pour la prochaine étape, nous utilisons Adobe Dimension. Ce logiciel n’est pas aussi connu que les deux précédents, pourtant il dispose de fonctions plutôt uniques. Fonctionnant sous Windows et Mac OS, son but est d’intégrer des objets 3D dans des photos. Ce n’est pas un logiciel de modélisation 3D, Dimension va utiliser des modèles 3D et, en accord avec les paramètres décidés par l’utilisateur, va faire un rendu photo-réaliste de la scène.

Commençons par créer un nouveau fichier avec paramètres, ceux-ci étant les dimensions de l’image de fond.

La première chose à faire est d’ajouter une image d’arrière-plan puis surtout de ne pas oublier de cliquer sur « Adapter à l’image ». Cela va, comme son nom l’indique, modifier les paramètres d’éclairage, les couleurs, etc. en fonction de l’image de fond choisie.

Image 7 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?
Ajouter un arrière-plan dans Adobe Dimension/© NASA —  Adobe

Ensuite, nous allons chercher le modèle 3D à intégrer, dans notre cas une canette en aluminium. Dimension dispose de nombreux modèles issus de la vie quotidienne ainsi que des formes de base. Nous devons placer au mieux notre canette dans l’espace. Ni trop grosse, ni trop petite. Cela nécessite de jouer un peu avec les outils d’orbite, de panorama et de déplacement.

Une fois la canette au bon endroit, nous allons modifier ses caractéristiques. L’aspect métallique est mis à son maximum. La brillance ne peut être nulle sans quoi elle apparaîtrait noire, mais ne peut pas être trop forte, notre objet ne générant pas de lumière dans la vraie vie. Encore une fois, tout est une question de balance.

Image 8 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?
Créer l’environnement dans Dimension/© NASA —  Adobe

La dernière étape est d’appliquer le logo Fire sur la canette. Pour cela, cliquons sur l’icône dossier près la ligne « Canette », puis cliquons sur « Boite de conserve ». Dans la partie « Actions », il nous suffit avec de cliquer sur « Placer l’image sur le modèle » et de choisir notre fichier Illustrator créé plus tôt.

Image 9 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?
Appliquer une image sur un modèle/© NASA —  Adobe

Une fois tout mis en place, l’onglet « Rendu » nous permettra de calculer notre image finale. Cela peut nécessiter quelques allers et retours entre l’espace Conception et l’espace Rendu pour modifier les paramètres afin d’obtenir un résultat optimal.

Image 10 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?
Calculer le rendu dans Dimension/© NASA —  Adobe

Pour la création de l’image finale, nous utilisons Adobe Spark.

Encore une fois, cet outil ne fait pas partie des plus connus de l’éditeur, mais il rend pourtant d’excellents services. Son objectif est de créer simplement des publications à destination des réseaux sociaux. Spark connaît les formats des images, dispose de nombreux modèles et offre même la possibilité de créer une charte graphique pour son entreprise avec une sélection de couleurs, de polices et de logos. Dans notre cas, nous allons créer une simple publication Instagram, prête à être partagée sur le compte de la marque. L’interface est claire et compréhensible, cela ne prend que quelques minutes pour arriver à une image finale.

Image 11 : Que permet vraiment de faire Adobe Creative Cloud ?
Publication Instagram grâce à Adobe Spark/© NASA —  Adobe

Comme nous avons pu l’illustrer grâce à notre défi, Adobe Creative Cloud dispose d’outils puissants qui permettent en les combinant de réaliser tout ce qui pourrait traverser les esprits les plus créatifs.

Cet article est une publication sponsorisée par Adobe.