Accueil » Actualité » Rachat annulé, Elon Musk accuse Twitter d’avoir menti sur les chiffres

Rachat annulé, Elon Musk accuse Twitter d’avoir menti sur les chiffres

Elon Musk vient d’annoncer qu’il renonçait au rachat de Twitter. Le deal de 44 milliards de dollars ne se fera pas.

C’est la Securities Exchange Commission qui annonce la nouvelle. Le gendarme boursier américain a eu entre les mains la lettre envoyée par l’avocat du multimilliardaire à Twitter. L’avocat d’Elon Musk y annonce la fin des tractations.

elon musk twitter
Elon Musk

Il y a quelques heures encore, le sort de ce rachat était incertain. Le monde numérique était suspendu aux lèvres d’Elon Musk attendant d’entendre le bilan des tergiversations de l’entrepreneur.

Elon Musk accuse Twitter d’avoir menti sur ses chiffres

Elon Musk voulait 1 milliard d’utilisateurs sur Twitter, au final, c’est un « no go ». La lettre détaille les motivations de cette décision. À l’origine de ce retournement de situation, sont évoquées des informations « fausses et trompeuses » à l’endroit de Twitter. Le réseau social est accusé d’avoir fourni des données erronées ou incomplètes sur l’état des faux comptes qu’il abrite.

« Twitter n’a pas respecté de multiples clauses de l’accord, et semble avoir donné des informations fausses et trompeuses sur lesquelles M. Musk s’est basé pour s’engager dans l’accord d’acquisition », peut-on y lire.

Twitter annonçait récemment que le nombre de faux comptes n’excédait pas 5%. Les équipes d’Elon Musk n’ont pas la même estimation et jugent que cela grève la santé et donc la valeur réelle de l’entreprise.

Sont également soulignés dans la lettre de l’avocat d’Elon Musk, le gel des recrutements ainsi que les récents licenciements. Des points qui ne pèsent pas en faveur de Twitter et peuvent couvrir la retraite d’Elon Musk.

A lire > Elon Musk se moque du boss de Twitter avec… un emoji crotte

1 milliard de dollars toujours en jeu, l’action Twitter sur la sellette

Le rachat de Twitter devait s’élever à 44 milliards de dollars. Son annulation ne sera pas sans conséquence. Les deux parties avaient en effet signé un accord consignant une indemnité de rupture. Celle-ci se porte à 1 milliard de dollars.

Sur son compte Twitter, Bret Taylor, président du conseil d’administration de la plateforme, s’est ainsi empressé d’annoncer que « le conseil d’administration de Twitter s’est engagé à conclure la transaction au prix et aux conditions convenus avec M. Musk et prévoit d’intenter une action en justice pour faire respecter l’accord de fusion. » La bataille juridique semble donc bien lancée.

L’autre volet sera aussi boursier. Lundi, nul doute que les marchés vont s’affoler à l’ouverture. On peut imaginer que l’action de Twitter dévissera. Depuis l’annonce de son rachat, elle avait déjà perdu plus de 25% de sa valeur.