Accueil » Actualité » Rachat de Twitter : le procès contre Elon Musk est toujours maintenu, affirme la juge

Rachat de Twitter : le procès contre Elon Musk est toujours maintenu, affirme la juge

Elon Musk a proposé de racheter Twitter à 54,20 dollars par action, mais le procès n’a pas été automatiquement ajourné. La juge en charge a même affirmé que le procès est toujours maintenu à l’heure actuelle.

Cette semaine, Elon Musk a soudainement fait volte-face. Après des mois de tergiversations, le milliardaire américain a proposé une nouvelle offre pour racheter Twitter. Il propose d’en faire l’acquisition à 54,20 dollars par action (environ 44 milliards de dollars au total).

Elon Musk et Twitter
Elon Musk et Twitter © Ministério Das Comunicações / Twitter

En contrepartie, Elon Musk demande la suspension immédiate des poursuites judiciaires afin que le procès soit ajourné. Twitter a annoncé vouloir clôturer l’acquisition au prix convenu. Néanmoins, le procès prévu pour le 17 octobre n’a pas encore été suspendu. Il est effectivement toujours d’actualité.

La juge continue « les préparatifs pour le procès » opposant Twitter et Elon Musk

La juge Kathaleen McCormick responsable du litige entre Elon Musk et Twitter depuis la première offre de rachat en avril a confirmé que le procès est toujours maintenu. Elle a affirmé n’avoir reçu aucune demande de sursis, donc le procès est toujours prévu pour le 17 octobre prochain. Selon elle, « les parties n’ont pas demandé l’interdiction de la procédure. Je continue donc les préparatifs pour le procès ».

De plus, Elon Musk doit être interrogé aujourd’hui en privé par les avocats de Twitter. Le réseau social à l’oiseau bleu a engagé le cabinet d’avocats Wachtell, Lipton, Rosen & Katz pour poursuivre Elon Musk en justice. Les avocats demandent des sanctions contre le milliardaire qui n’aurait pas fourni toutes les données en sa possession. Des messages envoyés par Elon Musk via l’application de messagerie privée Signal auraient notamment été supprimés.

Kathaleen McCormick pense également qu’Elon Musk a utilisé Signal. Elle a déclaré que : « je suis obligée de conclure qu’il est probable que les dépositaires de l’accusé aient autorisé la suppression automatique de communications Signal entre eux et éventuellement d’autres, et que ces communications sont irrémédiablement perdues ». La juge n’a pas encore confirmé s’il sera sanctionné pour ces messages Signal supprimés. En tout cas, Elon Musk est prêt à conclure la transaction avec Twitter si la société renonce à toute action en justice.

Source : The Verge