Accueil » Actualité » Renault Megane électrique : le crossover a été aperçu pour la première fois

Renault Megane électrique : le crossover a été aperçu pour la première fois

Le prochain crossover électrique Renault Megane a été aperçu sur la route pour la première fois par InsideEVs. Celui-ci ressemble beaucoup au concept Megane eVision que le constructeur automobile français avait dévoilé en 2020.

Le véhicule est bien sûr pour l’instant recouvert d’un camouflage qui dissimule son design, mais on arrive quand même à distinguer certains éléments qui ressemblent au concept.

Renault Megane électrique - InsideEVs
Renault Megane électrique – Crédit : InsideEVs

Le modèle de série que nous pouvons voir sur l’image ci-dessous semble avoir une garde au sol légèrement supérieure à la Megane actuelle. À cause du camouflage, il est difficile de distinguer les traits à l’avant du véhicule, mais on imagine que ceux-ci seront légèrement moins futuristes que ceux du concept eVision.

À l’arrière, le camouflage empêche de distinguer le design exact des feux arrière, mais on peut voir que le hayon semble être équipé d’un petit aileron. Ce modèle devrait entrer en production en 2021, mais il ne devrait pas être commercialisé avant au moins 2022.

Quelles performances pour le crossover Renault Megane électrique ?

Pour l’instant, on ne sait pas grand-chose des performances du véhicule. Le concept eVision embarquait lui une batterie de 60 kWh qui lui permettait de parcourir jusqu’à 450 km en une seule charge, selon le cycle WLTP. Celle-ci était compatible avec la recharge à 130 kW, ce qui lui permettait de récupérer environ 260 km en 30 minutes. L’autonomie est alors tout à faire correcte pour un véhicule de ce type. On imagine que les futures berlines électriques de Renault dépasseront facilement la barre des 500 km en une seule charge.

De plus, il embarquait un moteur avant de 218 chevaux (161 kilowatts), qui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes. C’est bien plus que certains de ses concurrents comme la Model Y de Tesla, qui ne nécessite que 3,7 secondes pour atteindre les 100 km/h sur la version Performance.

La Tesla Model Y pourrait alors être plus intéressante, et on sait déjà que la version européenne construite à la Gigafactory de Berlin sera très différente de la version américaine. Le constructeur américain a récemment rendu disponible une option 7 places sur son Model Y 2021, et cette nouvelle variante présente quelques différences avec le Model Y 2020.

Source : InsideEVs